•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cas de rougeole déclenche une alerte sanitaire à Edmonton

Gros plan sur un pédiatre qui vaccine un bébé.

En 2018, il y a eu six cas de rougeole en Alberta.

Photo : Getty Images / Sean Gallup

Radio-Canada

Un cas de rougeole incite les autorités sanitaires à déclencher une alerte à l'aéroport international d'Edmonton, ainsi qu'à plusieurs endroits dans le comté de Leduc, près de la capitale albertaine.

Une personne atteinte du virus a fait un arrêt à Edmonton pendant son trajet de Vancouver à Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest, le 12 février, affirme Services de santé Alberta (AHS). Pendant son séjour d'environ 20 heures en Alberta, cette personne a présenté un risque pour les passagers de deux vols, les utilisateurs de deux navettes, des clients d'un détaillant Walmart, et des visiteurs d'un hôtel de Leduc.

Voici son trajet détaillé :

Le 12 février 2019 :

  • le vol AC236 de Vancouver à Edmonton, arrivé à l'aéroport international d'Edmonton à 12 h 54
  • la navette de l'aéroport d'Edmonton, qui est partie vers 14 h 30 et qui a effectué quatre arrêts aux hôtels suivants : Paradise Inn and Suites, Crystal Star Inn, Wyndham Garden Edmonton Airport, ainsi que Wingate By Wyndham.
  • l'hôtel Stars Inn sur la rue Sparrow Crescent à Leduc, après 15 h
  • le Walmart situé sur le chemin Discovery, à Leduc, entre 17 h et 19 h

Le 13 février 2019 :

  • la navette de 6 h 30 partant de l'hôtel Crystal Star Inn en direction de l'aéroport international d'Edmonton
  • le vol de Canadian North 5T-444, partant d'Edmonton à 7 h 45 en direction d'Inuvik

« Ceux qui étaient dans les endroits énumérés pendant les dates précisées, qui sont nés après 1970 sans avoir eu le virus ou reçu les deux doses de vaccins contre la rougeole, pourraient être à risque », avertissent les services de santé.

Parmi les symptômes à surveiller, il y a la fièvre supérieure à 38,3 degrés Celsius, la toux, les yeux rouges et les démangeaisons coïncidant avec la fièvre.

Un vaccin reçu après l'exposition au virus serait toutefois inefficace, selon la docteur Gloria Keays de l'AHS. D'après elle, cet incident devrait servir de prise de conscience quant à l'importance des vaccinations contre la rougeole.

« C’est regrettable et frustrant que l’on parle encore de rougeole à ce jour », déclare Gloria Keays.

Les personnes qui ne connaissent pas leurs antécédents vaccinaux peuvent s'informer auprès de leur bureau de santé publique.

Le cas de rougeole en question n’est pas considéré comme étant un « cas albertain » selon AHS, puisque le porteur du virus était un voyageur en escale à Edmonton.

Depuis 2012, l'Alberta a compté 83 cas de rougeole, dont plus de la moitié pour la seule année 2013 :

  • 2012 : 1
  • 2013 : 44
  • 2014 : 29
  • 2015 : 0
  • 2016 : 1
  • 2017 : 2
  • 2018 : 6

Alberta

Vaccination