•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

S'émerveiller même après 17 Traversées de la Gaspésie

Des fondeurs à la réserve faunique de Matane

Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

Radio-Canada

Le coup d'envoi de la 17e Traversée de la Gaspésie (TDLG), un périple hivernal de près d'une semaine au coeur de la péninsule, a été donné dimanche matin.

Environ 250 skieurs et raquetteurs sont arrivés à Matane samedi.

Dimanche matin, ils ont pris la route en direction de la réserve faunique de Matane pour réaliser leur premier trajet.

Des personnes en ski de fond sont sur un sentier enneigé. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Derniers préparatifs avant le départ des fondeurs

Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

Des parcours sont prévus pour tous les niveaux. Les fondeurs les plus en forme peuvent glisser sur 32 kilomètres, alors que d'autres glisseront sur 15 kilomètres.

La Traversée de la Gaspésie offre également des parcours pour les amateurs de raquette.

Jacques Bouffard participe à la TDLG depuis le début.

On pratique la marche plus lente, on peut contempler et prendre le temps de s'émerveiller un peu plus en raquettes.

Jacques Bouffard, fidèle participant de la Traversée de la Gaspésie
Un homme se fait interviewer. Des raquettes se trouvent derrière lui, dans un sentier enneigé. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le participant Jacques Bouffard

Photo : Radio-Canada

Les organisateurs de la TDLG disposent d'un budget de 500 000 $. Si les retombées économiques sont difficiles à mesurer, la visibilité qu'apporte l'événement à la région est indéniable.

Je le dis depuis 17 ans, l'activité est un prétexte à venir découvrir notre pays de Gaspésie.

Claudine Roy, organisatrice de la TDLG

La ministre fédérale du Tourisme, Mélanie Joly, y participe dimanche pour prendre le pouls de l'événement.

Les sportifs se dirigeront ensuite vers le parc national de la Gaspésie pour finalement terminer leur trajet vendredi au centre-ville de Gaspé.

D'après les informations de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Ski de fond