•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les allégations d'inconduites à l'Assemblée législative de la C.-B. s'accumulent

Alan Mullen s'adresse à la presse devant la bibliothèque de l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique.
Le conseiller spécial du président de l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique assure que les enquêtes internes ne sont pas terminées. Photo: Radio-Canada / Mike McArthur
Adrien Blanc

Le conseiller spécial du président de l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique, Alan Mullen, affirme qu'il détient des preuves et des témoignages d'actes criminels à l'Assemblée, mais ne peut les dévoiler.

Le conseiller spécial dit avoir discuté avec une trentaine de personnes à propos des conditions de travail à l’Assemblée législative. Alan Mullen a aussi contribué à la préparation de deux rapports du président de l’Assemblée législative, Darryl Plecas, qui accusent le greffier et le sergent d’armes d’inconduite. Le dernier rapport a été présenté jeudi. De leur côté, les deux haut fonctionnaires clament leur innocence.

Est-ce que je pense que des gens vont aller en prison ? Je maintiens ce que j’ai dit sur la base d’informations, de preuves et de conversations que j’ai eues.

Alan Mullen, conseiller spécial du président de l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique

La leader de l’opposition parlementaire, Mary Polak, estime que cette allégation est prématurée. Personne ne devrait faire de commentaire sur le fait que telle ou telle personne devrait aller en prison, dit-elle. On n’en sait rien.

De son côté, Allan Mullen soutient qu'il ne peut en dire plus par respect pour la vie privée et en raison de l'enquête en cours de la Gendarmerie Royale du Canada.

Allan Mullen prévient que le président de l’Assemblée législative pourrait publier d’autres rapports sur d’éventuelles inconduites à l’Assemblée.

Le conseiller spécial affirme avoir déjà passé beaucoup d'heures à enquêter, dont de nombreuses heures à titre bénévole, parce qu'il se sent concerné en tant que citoyen.

La leader de l’opposition parlementaire se dit ouverte à l'éventualité d'un nouveau rapport mais indique qu’il y a maintenant une procédure en place pour traiter les différentes allégations. Les dénonciations d’ordre financier seront portées devant la vérificatrice générale et les alertes concernant les conditions de travail seront transmises aux personnes chargées d’évaluer l’environnement de travail à l’Assemblée.

En ce qui concerne le sort professionnel du sergent d’armes Gary Lenz et le greffier Craig James, suspendus depuis novembre 2018, le comité de gestion de l’Assemblée législative va demander à un juge à la retraite de faire des recommandations. Celles-ci seront présentées à l’Assemblée très rapidement, estime Mary Polak.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique provinciale