•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’épidémie de rougeole s’étendrait au-delà des écoles dans la région de Vancouver

Appel à la vigilance après des cas de rougeole dans le Grand Montréal.

Appel à la vigilance après des cas de rougeole dans la région de Vancouver

Photo : iStock

Alix-Anne Turcotti

La régie de la santé Vancouver Coastal (VCH) confirme deux autres cas de rougeole dans la grande région de Vancouver.

Au total, il y a donc maintenant 10 cas confirmés de rougeole dans la région.

Selon la régie de la santé Vancouver Coastal, l’un des nouveaux cas a été identifié dans l’une des écoles francophones touchées par l’épidémie de rougeole, tandis que la source exacte de l’autre cas est encore inconnue.

Après discussion avec les personnes contaminées par le virus, l'organisme de santé estime que la contagion aurait pu se produire dans une salle de sport à Richmond, plusieurs stations du SkyTrain ou encore dans un spa de Whistler.

Liste des lieux où il y a pu avoir une contamination entre le 15 et 18 février :

  • centre Russel Sean Fitness, Richmond;
  • ligne Canada du SkyTrain direction Sud, entre la station de Broadway, City Hall et la station de Langara 49th Avenue;
  • Collège Langara, édifice Tech, Vancouver;
  • magasin Sport Chek, Richmond;
  • café Starbucks, intersection du chemin No. 1 Road et Bayview, Richmond;
  • restaurant Dave’s Fish and Chips, Steveston;
  • restaurant McDonald’s, Squamish;
  • spa Scandinave, Whistler.

Les autorités poursuivent leur enquête pour trouver la source de la contagion. Elles demandent aussi aux personnes qui auraient fréquenté ces lieux et qui ne sont pas vaccinées contre la rougeole de prendre des mesures préventives.

Selon Santé Canada, la rougeole est causée par un virus qui peut vivre dans le nez, la bouche, les yeux ou la peau. Les symptômes - fièvre, toux et mauvaise humeur, entre autres - se manifestent de 7 à 18 jours après l’exposition.

Colombie-Britannique et Yukon

Santé publique