•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sensibiliser les jeunes au temps passé devant leurs écrans

Deux enfants regardent leur ipad.

Neuf minutes d'utilisation d'écran le matin pourraient causer des symptômes s'apparentant au trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les écrans de tous types sont de plus en plus présents dans nos vies. Quels impacts peuvent-ils avoir sur notre attention et notre bien-être? C'est la réflexion que désire amorcer chez les jeunes la Commission scolaire Chemin-du-Roy.

Lorsqu’on lui demande comment il a réalisé qu’il passait trop de temps devant ses écrans, Lucas Poudrier, un élève de cinquième année du primaire, explique que les moments passés en famille lui manquaient. S'il y a avait des activités avec mon père, qu'il me demandait de faire telle chose si on allait faire telle activité, vu que je passais trop de temps sur mes écrans, j’avais pas le temps de le faire, réalise-t-il.

Lucas Poudrier dans sa classeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lucas Poudrier, un élève de 5e année du primaire.

Photo : Radio-Canada

Une de ses camarades de classe, Éliane Kinard, a observé de son côté un changement dans son quotidien lorsque les écrans ont pris trop de place. Je trouve que ça a vraiment un impact sur nous, notre attitude et comment on est à l'école.

Éliane Kinard dans sa classeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Éliane Kinard, une élève de 5e année.

Photo : Radio-Canada

Limiter le temps à l’école comme à la maison

Au Québec, des élèves de cinquième année du primaire, comme ceux de l'École intégrée des Forges, utilisent un iPad tous les jours. Certains travaux doivent nécessairement s'effectuer sur les tablettes électroniques. Une formation en classe a permis aux jeunes de se questionner sur la surutilisation des nouvelles technologies.

Jérôme Fréchette, enseignant en cinquième année à l’École intégrée des Forges, pavillon Le Petit Bonheur
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jérôme Fréchette, enseignant en cinquième année à l’École intégrée des Forges, pavillon Le Petit Bonheur

Photo : Radio-Canada

Ils sont en âge de réfléchir aux choix qu'ils font.

Jérôme Fréchette, enseignant en cinquième année à l’École intégrée des Forges, pavillon Le Petit Bonheur

Pour Jérôme Fréchette, enseignant en cinquième année à l’École intégrée des Forges, tout est une question d’équilibre. Il y a un temps d'utilisation en classe, donc à la maison, normalement, ça devrait être un peu réduit. C'est de les amener à réfléchir.

La Commission scolaire enverra une lettre aux parents d'ici la semaine prochaine. L'objectif est de les sensibiliser eux aussi aux risques associés à la surexposition aux écrans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !