•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Assomption Vie : des profits à la baisse

Assomption Vie : confiants, malgré une baisse des profits
Radio-Canada

Le nouveau patron d'Assomption Vie est satisfait de la dernière année, même si les profits diminuent légèrement. La mutuelle d'assurance vie a partagé ses états financiers, vendredi matin, lors de son assemblée générale à Moncton.

Les résultats nets de l'exercice financier se chiffrent à 7,6 millions $. C’est donc dire que la mutuelle d'assurance vie atteint ses objectifs… à quelques milliers de dollars près.

Sauf que pour la cinquième année de suite, les profits sont légèrement à la baisse. L’actif sous gestion a subi une diminution, lui aussi, pour se chiffrer à 1,7 milliard $.

Le tout nouveau pdg, Sébastien Dupuis, répond qu'il s'agit des meilleures années de l'histoire de l'entreprise.

C'est sûr que lorsqu'on regarde les dernières années, on pourrait dire oui, c'est une baisse. Mais si on regarde, c'est les cinq meilleures années de 115 ans d'histoire, affirme M. Dupuis.

Sébastien Dupuis le 22 février 2019 à Moncton.Sébastien Dupuis est le pdg d'Assomption Vie depuis janvier 2019. Photo : Radio-Canada / Michel Nogue

Cela dit, des nuages pointent à l'horizon, selon lui, puisque la génération des milléniaux achète des services financiers en ligne. Nous devons donc être en mesure de modifier avec souplesse notre offre de services et nos démarches afin de répondre aux besoins de ces jeunes adultes, explique le pdg.

Sébastien Dupuis ajoute que plusieurs des employés sont eux-mêmes des milléniaux. Il ne croit pas qu’Assomption Vie soit perçue comme une entreprise pépère et est confiant que l’entreprise centenaire parviendra à attirer cette nouvelle clientèle.

C'est sûr que si on parle de 115 ans, c'est peut-être ce qui pourrait faire peur. Mais on est vraiment à l'écoute de nos gens, soutient-il.

M. Dupuis travaille chez Assomption Vie depuis 18 ans et a gravi les échelons. Il a remplacé l’ancien pdg, André Vincent, au début janvier.

Je vais quand même rester actif dans les coulisses comme conseiller principal à Sébastien [Dupuis] au cours des prochains mois, indique M. Vincent.

D’après un reportage de Michel Nogue

Nouveau-Brunswick

Assurances