•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des copeaux de bois pour ramasser le pétrole à Saint-Lazare

Des wagons empilés et du pétrole fuyant.
Des images aériennes montrent l'étendue d'un déverssement de pétrole causé par un déraillement de train dans l'ouest du Manitoba le 16 février. Photo: Amon Rudolph
Radio-Canada

Près d'une semaine après le déraillement d'un train transportant du pétrole à Saint-Lazare, dans l'ouest du Manitoba, le Canadien National (CN) poursuit ses travaux de nettoyage en utilisant des copeaux de bois.

L’emploi de copeaux de bois facilite le ramassage de l’or noir. Mélangés au brut, les copeaux ont pour effet d’épaissir le pétrole et de le rendre plus collant, permettant de le ramasser avec des pelles mécaniques.

Il reste que, six jours après l’accident, le CN est toujours en train d’évaluer la quantité de brut qui s’est échappé de plusieurs wagons visés par l’accident.

« Nous sommes encore en train de tenter d’estimer le volume [de pétrole qui a fui] », a indiqué un porte-parole de l’entreprise dans un courriel.

Par ailleurs, le pétrole toujours présent dans certains wagons est pompé et transporté pour être réutilisé ou recyclé, selon l’entreprise.

Le CN assure que d'autres travaux de nettoyage auront lieu quand la neige aura fondu pour remettre les lieux en état.

Manitoba

Accidents et catastrophes