•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sel déglaçant en grande demande à Sherbrooke

Le sel déglaçant en grande demande à Sherbrooke
Radio-Canada

Vous avez l'impression que les trottoirs, les escaliers et les stationnements sont particulièrement glacés cette année à Sherbrooke? Vous ne rêvez pas. Certains commerces ont même manqué de sel et de gravier il y a quelques semaines.

Chaque année est une année record, mais cette année est pire que les autres, lance d’emblée le directeur de la quincaillerie Canac à Fleurimont, Vincent Merrien.

Du sel et de la pierre antidérapante, il affirme en vendre plus que jamais.

Tous ces produits-là sont en augmentation de 40 % chez-nous. C'est presque le double de l'année dernière.

Vincent Merrien, directeur d'une quincaillerie Canac

Certains commerces ont même dû affronter récemment des problèmes d'approvisionnement. On a eu, oui, de la difficulté à s'approvisionner, poursuit M. Merrien. On a eu presque deux semaines où on a reçu des quantités, mais des petites quantités. Nos fournisseurs travaillent actuellement 24 heures sur 24 pour produire et ensacher le matériel et le livrer ensuite.

Vérification faite : la situation semble être rétablie à Sherbrooke. Il y a du sel chez Canadian Tire, Réno-Dépot, Rona et Canac, mais d’autres produits se font plus rares.

Il y a des produits, comme la pierre antidérapante, qui commencent à être plus rares et qu'on va avoir en petite quantité seulement, mais, au niveau du sel, les quantités sont disponibles, dit M. Merrien.

Rien à craindre cependant pour les déneigeurs privés et les municipalités de l’Estrie. Des entreprises en mélange de sel et de sable d'ici assurent l'approvisionnement. De plus, certaines villes comme Sherbrooke utilisent également du jus de betterave pour réduire la consommation de ces produits.

Estrie

Environnement