•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le feu Parry Sound 33 a été causé par un véhicule en panne

Le feu Parry Sound 33 vu du ciel
Le feu Parry Sound 33, allumé le 18 juillet, a finalement été éteint le 31 octobre. Photo: Dan Leonard/Ministère des Richesses naturelles et des Forêts
Radio-Canada

Aucune infraction à la Loi sur la prévention des incendies de forêt n’a été commise en lien avec un des plus importants feux de forêt de 2018, selon l’enquête du ministère des Richesses naturelles et des Forêts (MRNF).

Selon le ministère, l’équipe d’enquêteurs a déterminé que l’incendie a eu pour origine un véhicule en panne dans un secteur isolé du territoire de la Première Nation d’Henvey Inlet.

Dans un courriel, une porte-parole précise que le MRNF ne peut pas donner plus de détails pour l'instant, car les fonctionnaires étudient la possibilité de recours au civil pour recouvrer une partie des coûts liés à la lutte contre l'incendie.

Des rumeurs avaient circulé en juillet sur les possibles causes de l’incendie. Des travaux de dynamitage se sont poursuivis sur un chantier de construction durant la semaine du 16 juillet, en dépit de l'interdiction d'allumer des feux qui était en vigueur dans la région.

Le feu Parry Sound 33, qui a atteint une superficie de plus de 11 300 hectares, a forcé l’évacuation de plusieurs communautés le long de la route 69, dans la région de Killarney et de Rivière-des-Français.

Des pompiers provenant d’un peu partout en Amérique du Nord avaient été appelés en renfort.

Nord de l'Ontario

Feux de forêt