•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La présidente de l’Association canadienne-française de Regina démissionne

Sylvie Bergeron lors d'une entrevue à la caméra.

Sylvie Bergeron a été nommée présidente de l'Association canadienne-française de Regina le 28 janvier 2018.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un peu plus d'un an après sa nomination, la présidente de l'Association canadienne-française de Regina (ACFR), Sylvie Bergeron, démissionne de ses fonctions. Dans une lettre envoyée à des membres de la communauté et aux médias, elle explique son départ en indiquant, entre autres, qu'il y a des conflits au sein du conseil d'administration.

Celle qui était à la tête de l’ACFR depuis le 28 janvier 2018 a précisé sa pensée en mentionnant que le C. A. est dysfonctionnel et que des divergences d'opinions compliquent le travail.

L’avancement de certains dossiers est au ralenti, comme les suivis aux recommandations de la vérification du Patrimoine canadien, soulève Mme Bergeron. En mai 2017, avant l'arrivée de cette dernière, Patrimoine canadien avait annoncé qu'il allait surveiller les finances de l'organisme de Regina.

Sylvie Bergeron mentionne également que les dossiers de mise à jour des politiques de l'organisme et de l'élaboration de sa planification stratégique n'avancent pas assez rapidement.

ll existe aussi des divergences quant à la mise en oeuvre du mandat de l'ACFR, la connaissance des acquis et de l'histoire du fait français en Saskatchewan.

Sylvie Bergeron

Dans sa lettre, elle reconnaît qu'elle a pu commettre des maladresses, notamment parce qu'elle était nouvelle dans cette fonction. Mme Bergeron affirme toutefois qu'elle a admis ses erreurs et les a corrigées.

Sylvie Bergeron dit que son engagement au sein de la communauté, alors qu'elle est à la retraite, se limitera dorénavant à celui entrepris avec la Fondation fransaskoise. Elle termine en soulignant qu'elle quitte l'ACFR avant de devenir cynique et complètement désabusée de la communauté fransaskoise.

Avec le départ de Mme Bergeron, les membres actuels du C. A. de l'ACFR sont :

  • Yassine El Bahlouli
  • François-Régis Kabahizi
  • Annie Audet
  • Vanessa Kimana
  • Jean-Michel Ferré
  • Hughes Kandele

Source : Communiqué de l'ACFR diffusé en septembre 2018

Des craintes pour le festival Mosaïc

Lors d'une entrevue accordée à Radio-Canada, Sylvie Bergeron a mentionné qu'en raison des conflits au sein du C. A., des projets comme le pavillon francophone du festival Mosaïc pourraient être désavantagés. Elle explique que, puisque les membres du C. A. ont de la difficulté à se rencontrer pour approuver des décisions associées au festival, l'équipe de l'ACFR ne peut pas bénéficier d'appuis importants comme celui de l'approbation du budget pour le pavillon.

Vendredi, Radio-Canada n'a pas été en mesure d'obtenir des entrevues avec d'autres membres du conseil d'administration pour discuter de la situation.

Saskatchewan

Associations francophones