•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

É.-U. : les parents de la « maison de l'horreur » reconnaissent avoir torturé leurs enfants

David Turpin, à droite, et son épouse Louise, à gauche, pendant l'audience du 22 février à Riverside en Californie. Ils reconnaissent avoir torturé leurs enfants.
David Turpin, à droite, et son épouse Louise, à gauche, écoutent le juge pendant l'audience du 22 février à Riverside en Californie. Photo: The Associated Press / Jae C. Hong
Radio-Canada

Les parents californiens David et Louise Turpin, poursuivis pour avoir séquestré, enchaîné et maltraité douze de leurs treize enfants dans leur « maison de l'horreur » de la ville de Perris, ont plaidé vendredi « coupables », reconnaissant notamment des actes de torture, ont annoncé les services du procureur de Riverside.

C'est l'une des filles, âgée de 17 ans à l'époque, qui avait donné l'alerte en janvier 2018 après avoir échappé à la surveillance des parents. Elle avait appelé le numéro d'urgence 911 depuis un appareil portable trouvé dans la maison.

Les policiers avaient retrouvé les enfants, âgés aujourd'hui de 3 à 30 ans, pour certains enchaînés à un lit, dans des conditions d'extrême saleté et de malnutrition sévère.

David Turpin et son épouse Louise, âgés de 57 et 49 ans au moment de leur arrestation, n'ont pas expliqué pourquoi plusieurs de leurs enfants ont été retrouvés enchaînés.

À son arrivée dans la maison, la police avait cru que les 12 enfants étaient mineurs, avant de réaliser que sept d'entre eux étaient adultes, âgés de 18 à 29 ans. Le plus jeune avait deux ans.

Avec les informations de Agence France-Presse

Crimes et délits

International