•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Daniel Laframboise ne retrouvera pas sa liberté en attente de son procès

Deux agents de sécurité escortent un suspect dans un palais de justice.
Daniel Laframboise au palais de justice de Rouyn-Noranda (archives). Photo: Radio-Canada / Mélanie Picard
Emily Blais

La juge Peggy Warolin a ordonné que Daniel Laframboise soit gardé en détention préventive vendredi matin au palais de justice de Rouyn-Noranda.

Un soupir de soulagement a été entendu dans l'assistance, où se trouvait une dizaine de personnes.

Daniel Laframboise fait face à 19 chefs d'accusation, dont agression sexuelle, harcèlement et séquestration.

Rappelons qu'il avait été libéré le 11 février dernier, avant d'être à nouveau incarcéré plus tard dans la même journée, en raison du dépôt de nouvelles accusations.

Il devrait revenir en cour le 19 juin afin d'y subir son enquête préliminaire.

Abitibi–Témiscamingue

Procès et poursuites