•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusations de meurtre contre des trafiquants après des surdoses de fentanyl

Une ambulance aux phares allumés avec deux personnes assises devant.

Les nouvelles accusations concernent des surdoses de fentanyl qui ont provoqué la mort de quatre personnes en mars 2018.

Photo : Radio-Canada / Aldo Columpsi

Radio-Canada

Trois hommes ont fait face vendredi à des accusations de meurtre à Saskatoon pour la mort en 2018 de quatre personnes à la suite d'une surdose de fentanyl.

Shervin Beeharry, Japmanjot Grewal et Azim Kabani faisaient déjà face à des accusations de possession et de trafic de cocaïne mélangée à du fentanyl.

Jeudi, la police de Saskatoon a indiqué que d’autres accusations seront déposées pour homicide, négligence criminelle ayant causé la mort et négligence criminelle ayant causé des blessures corporelles.

Les nouvelles accusations concernent des surdoses de fentanyl qui ont provoqué la mort de quatre personnes le week-end du 10 mars 2018.

À l’époque, la police avait lancé un avertissement qui indiquait que la cocaïne vendue par le revendeur connu sous le nom de « Lil Joe » ou « Joe Bro » pouvait contenir du fentanyl et provoquer la mort par surdose. Chose rare, la police avait même publié les numéros de téléphone qu’utilisait ce trafiquant.

Saskatchewan

Crimes et délits