•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés des plaines d'Abraham toujours sans contrat de travail

On voit le jardin Jeanne-d'Arc enneigé. Le Concorde trône au milieu de la photo.
Vue aérienne du concorde et du jardin Jeanne-d'Arc des plaines d'Abraham. Photo: Radio-Canada / Pascale Lacombe
Radio-Canada

Une vingtaine de travailleurs syndiqués de la Commission des champs de bataille nationaux (CCBN) ont manifesté vendredi matin afin de dénoncer l'impasse des négociations avec l'employeur.

Les manifestants se sont rassemblés à la Croix du Sacrifice, à l'entrée des plaines d'Abraham, vers 6 h 30.

Il s'agit d'une troisième sortie de leur part depuis l'échéance de leur convention collective, en novembre 2017.

Ils dénoncent que plusieurs rencontres de négociations ont été annulées par l'employeur, selon Claudia Bellavance, membre du comité de négociations syndical.

La quarantaine de travailleurs, principalement des responsables de l'entretien et de l'animation des Plaines, se disent moins bien payés que leurs homologues ailleurs au pays.

Selon Mme Bellavance, certains employés sont payés « jusqu'à 40 % » moins cher pour le même travail, notamment chez Parcs Canada ou à la Commission de la capitale nationale à Ottawa.

En octobre, le syndicat déplorait des « techniques d'intimidation » de la part de la CCBN.

Québec

Société