•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le juge reporte sa décision sur la libération sous caution de Steven Wright

Un homme aux yeux bleux
Robert Steven Wright a été arrêté le 11 décembre et accusé du meurtre au premier degré de Renée Sweeney. Photo: Facebook
Radio-Canada

À Sudbury, un juge se donne quelques semaines pour décider si le présumé meurtrier de Renée Sweeney sera libéré sous caution, en attendant son procès.

Au terme de trois jours d’audience, qui ont pris fin jeudi après-midi, Steven Wright a dû retourner en cellule, où il restera en attente d'une décision qui sera rendue le 27 mars.

Une ordonnance de non-publication empêche de dévoiler les preuves présentées en cour lors de l’audience en cautionnement de l’homme de 39 ans.

Renée SweeneyRenée Sweeney a reçu 30 coups de couteau de son agresseur, selon la police. Photo : Radio-Canada / Police du Grand Sudbury

Steven Wright a été arrêté au mois de décembre 2018 à North Bay.

Il est accusé d’avoir poignardé à mort Renée Sweeney, une employée d’un magasin de location de vidéos à Sudbury, il y a 21 ans.

Le juge a dit qu’il avait besoin de temps pour étudier les arguments de la Couronne et de la défense.

Par contre, Steven Wright est de retour en cour vendredi pour répondre à une accusation de pornographie juvénile déposée la semaine dernière.

Crimes et délits

Justice et faits divers