•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police recherche un agresseur sexuel à Repentigny

Un homme vêtu d'un capuchon et portant des lunettes fumées de couleur bleue
Portrait-robot de l'homme qui aurait commis des agressions sexuelles Photo: Sûreté du Québec
La Presse canadienne

Un homme d'environ 20 ans qui est soupçonné d'agressions sexuelles sur au moins cinq jeunes personnes à Repentigny, au nord-est de Montréal, est recherché par la Sûreté du Québec (SQ) qui demande l'aide du public pour le retrouver.

Le corps policier demande l'aide du public pour le retrouver.

Les actes auraient été commis depuis le mois de décembre 2018, a précisé le porte-parole de la SQ, Daniel Thibodeau.

La SQ a publié jeudi sur son site web un portrait-robot du suspect qui a la peau blanche, mais aurait le teint bronzé. Il mesurerait entre 1,72 m et 1,80 m et pèserait environ 91 kg; il aurait les cheveux bruns ou noirs et les yeux bruns.

Lors des événements allégués, l'homme portait un manteau foncé, un cache-cou, un capuchon, des lunettes fumées et une barbe de quelques jours. Il s'exprimait en français avec un accent.

Il se déplacerait à bord d'une voiture noire à quatre portes de marque Acura, modèle ILX, des années 2016 à 2018.

Les agressions se seraient produites dans le secteur du boulevard d'Iberville, à des arrêts d'autobus. Les victimes auraient été harcelées, agressées sexuellement et séquestrées.

Selon M. Thibodeau, l'homme approchait des femmes qui attendaient seules dans des abribus, principalement le matin.

Un poste de commandement de la police a été installé à l'intersection du boulevard d'Iberville et de la rue Beauchesne.

Justice et faits divers