•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'effondrement partiel du toit d'un centre communautaire à Elliot Lake ravive de mauvais souvenirs

Le centre Lester B. Pearson.
Une partie du toit du centre communautaire Lester B. Pearson s'est effondrée, le 21 février. Photo: Radio-Canada / Jean-Loup Doudard
Radio-Canada

Une partie du toit du centre communautaire Lester B. Pearson d'Elliot Lake s'est effondrée jeudi soir, peu de temps avant une pratique d'une troupe de théâtre communautaire. L'événement survient presque sept ans après un incident similaire dans la même communauté en 2012.

L’affaissement du toit qui s’est produit au-dessus de la salle de spectacle de 340 sièges n’aurait causé qu’une blessure mineure, soutient le directeur général de la troupe.

La répétition générale devait commencer quelques minutes plus tard, et des dizaines de personnes auraient été présentes.

Le directeur artistique, Murray Finn, se trouvait sur la scène jeudi soir. On a entendu un bruit, un deuxième petit bruit et ensuite un gros bruit, et nous nous sommes mis à courir!

Luc Morissette, un membre de la troupe de théâtre, raconte que l’effondrement de jeudi soir a fait rapidement remonter des émotions, car la troupe se produisait dans le centre Algo en 2012 lorsque l’effondrement de celui-ci avait causé deux morts.

Tu vois le centre Algo, le trou, les journées que ça a pris après ça pour trouver les personnes. On revient tous vivre ça en plus de ce qui est arrivé hier soir.

Luc Morissette, résident d’Elliot Lake

La première représentation de la pièce qui était prévue vendredi est annulée et une école a offert d’héberger le spectacle.

La neige en cause

On n’est pas ingénieur, mais on peut soupçonner que c’est en raison de la pesanteur de la glace et de la neige, explique le directeur général de la Ville d’Elliot Lake, Daniel Gagnon. On a fermé l’édifice et éteint l’eau, l’hydro et le gaz naturel jusqu’à ce que les ingénieurs inspectent les lieux aujourd’hui.

M. Gagnon se dit soulagé que l’effondrement se soit produit alors que peu de gens étaient dans l’édifice.

Daniel Gagnon.Le directeur municipal d’Elliot Lake, Daniel Gagnon, s’est rendu sur place tout de suite après l’incident. Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

On est très chanceux et soulagé que ça se soit produit jeudi soir, et non vendredi soir.

Daniel Gagnon, directeur général de la Ville d’Elliot Lake

Outre le théâtre, l’édifice abrite un musée des mines et des bureaux.

Il sera fermé jusqu’à ce que la Ville et des ingénieurs aient pu inspecter les dommages.

Les pompiers et des employés du service des travaux publics ont bouclé les lieux.

Sur son site internet, la Municipalité demande au public d’éviter le secteur.

Les arénas, piscines publiques et centre communautaire sont fermés par précaution jusqu’à nouvel ordre, ajoute-t-il, alors que des ouvriers inspectent et déneigent les toitures.

De la pluie verglaçante et jusqu’à 10 cm de neige sont attendus d’ici lundi dans le secteur d’Elliot Lake.

Nord de l'Ontario

Justice et faits divers