•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Drummondville : des commerçants dénoncent une « compétition déloyale »

Des commerçants de Drummondville dénoncent une compétition déloyale
Radio-Canada

Plusieurs commerçants drummondvillois du secteur du divertissement se disent victimes de concurrence déloyale. Ils montrent du doigt la Société de développement économique de Drummondville (SDED) qui, déplorent-ils, les a tenus à l'écart d'un projet réalisé à même des équipements publics.

La SDED tiendra un évènement touristique jeunesse au Centrexpo Cogeco pendant la semaine de relâche.

Certains commerçants déplorent l’usage des panneaux numériques interactifs municipaux par l'organisme public pour mousser l'événement alors qu'eux n'y ont pas accès.

J’ai l’impression qu’ils nous ont complètement oubliés. Je ne sais pas s’ils savent qu’on est là, mais ils n’ont absolument pas parlé de nous nulle part, c’est ce qui nous a le plus déçu.

Line Marois, propriétaire du centre de divertissement Parc-en-ciel

C'est sans compter, dénoncent-ils, que des fournisseurs proviennent de l'extérieur de Drummondville.

Tourisme Drummond a un bon mandat de faire venir des touristes de l’extérieur, mais devrait encourager les commerçants locaux avant ceux de l’extérieur. Selon moi, il me semble qu’il n’y a pas de logique, a décrié le propriétaire du centre LaserForce, Yannick Benoît.

De son côté, la SDED rappelle qu'elle doit rentabiliser le Centrexpo en organisant ce type d'événement.

Elle dit néanmoins bien comprendre les revendications des commerçants et promet de les inclure dans ses prochains projets.

Pour une prochaine activité, c’est certain qu’on aura des conversations avec eux. On sera beaucoup plus inclusif, a admis la conseillère aux communications de la SDED, Sonia Collard.

Les propriétaires de ces établissements invitent la population à les encourager durant la relâche, une semaine cruciale pour eux.

Estrie

Économie