•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Profilage racial : rencontre entre Justin Trudeau et un étudiant

Le reportage d’Elisa Serret
Radio-Canada

Le premier ministre Justin Trudeau a profité d'une visite au Centre culturel noir de la Nouvelle-Écosse pour aller à la rencontre d'étudiants qui disent avoir été ciblés par du profilage racial lors d'un récent passage à Ottawa.

Trayvone Clayton, 20 ans, un étudiant en criminologie à l'Université Saint Mary's, faisait partie d’un groupe, Black Voices on the Hill, qui s’est rendu au parlement d’Ottawa début février dans le cadre du mois de l'histoire des Noirs.

Leur visite ne s'est pas passée comme prévu. M. Clayton a raconté qu'un employé du gouvernement fédéral s'était plaint de leur présence, les aurait pris en photo, et les aurait qualifiés de groupe à la peau foncée.

Les services de sécurité du parlement leur auraient alors demandé de quitter les lieux, même si les membres du groupe avaient des laissez-passer.

C’est une discussion franche, et parfois émouvante, que Trayvone Clayton dit avoir eu jeudi avec le premier ministre Justin Trudeau. Il a obtenu les excuses qu'il espérait.

J’ai reçu mes excuses, et il reçoit mon respect, dit M. Clayton.

Nous avons échangé des idées et des façons d'impliquer les jeunes, la génération émergente, a-t-il dit. Je ne fais pas cela que pour moi, je le fais pour tous.

Le premier ministre Justin Trudeau visite le Black Cultural Centre, à Cherry Brook en Nouvelle-Écosse le 21 février 2019.Agrandir l’imageLe premier ministre Justin Trudeau visite le Black Cultural Centre, à Cherry Brook en Nouvelle-Écosse le 21 février 2019. Photo : Radio-Canada / Jonathan Villeneuve

La discrimination systémique existe toujours aujourd’hui dans ce pays, a reconnu M. Trudeau durant son allocution au Centre culturel noir de la Nouvelle-Écosse (Black Cultural Centre for Nova Scotia), à Cherry Brook, une communauté de la Municipalité régionale d’Halifax.

Ce groupe de jeunes a fait face à de la discrimination et à de la marginalisation, dit le premier ministre.

Wayne Adams.Wayne Adams a été député de Preston à l'Assemblée législative de Nouvelle-Écosse de 1993 à 1998. Photo : Radio-Canada / Jonathan Villeneuve

Pour l’homme politique à la retraite Wayne Adams, qui a été le premier Afro-Néo-Écossais élu député à l’Assemblée législative de sa province et le premier à être nommé ministre, ce genre de face-à-face entre les étudiants et M. Trudeau fait partie d’un important processus de réconciliation.

Cela fait partie de la solution, dit M. Adams. Le face-à-face entre deux êtres humains.

Trayvone Clayton espère que cette rencontre n'est qu'un premier pas. Il promet de continuer la bataille pour le respect de ses droits et de ceux de toute sa communauté.

J’ai reçu des excuses, mais le racisme existe toujours, rappelle-t-il.

D’après un reportage de Catherine Allard

Nouvelle-Écosse

Politique fédérale