•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les emplois communautaires ne sont pas assez payants, selon une enquête

Le document des faits saillants de l'enquête.

L’enquête révèle que le salaire horaire moyen des employés des organismes communautaires varie entre 12,97 $ et 26,34 $ l'heure.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La faiblesse des salaires nuit grandement à l'attractivité des organismes communautaires. C'est ce qui ressort d'une première enquête sur les salaires des organismes du secteur de la santé et des services sociaux.

Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, attirer des employés dans le domaine communautaire est plus difficile que jamais.

Afin d’avoir un portrait clair de la situation salariale de ses employés, la Coalition des tables régionales d’organismes communautaires (CTROC) et le Comité sectoriel de main-d'œuvre de l’économie sociale et de l’action communautaire (CSMO-ÉSAC) ont mené une enquête auprès de 977 organismes communautaires du secteur de la santé et des services sociaux.

L’enquête révèle que le salaire horaire moyen des employés de ces organismes varie entre 12,97 $ l'heure et 26,34 $ l'heure. Des salaires peu compétitifs, surtout que le sondage indique que 55 % des femmes et 26 % des hommes qui travaillent dans le domaine à temps plein ont un diplôme universitaire.

Le CIUSSS de l'Estrie a aussi une pénurie de main-d'œuvre et fait des campagnes agressives de publicité pour recruter des gens [...] Le choix est facile entre faire 15,50 $ l'heure et 22,48 $.

Claudelle Cyr, directrice du regroupement des organismes communautaires de l'Estrie

L’enquête a aussi permis de cerner les avantages qu’offre un emploi au sein de ces organismes. L’autonomie des employés ainsi que la conciliation travail-famille sont des avantages importants.

Le portrait des conditions de travail servira aux organismes pour réclamer un meilleur financement gouvernemental. On a beaucoup d’emplois à contrat parce que le financement est précaire [...] Les gens préfèrent avoir des emplois permanents et on les comprend , souligne Claudelle Cyr.

En plus de constituer un levier lors de revendications gouvernementales, cette enquête servira à mettre en place une politique salariale dans tous les organismes communautaires du Québec.

Estrie

Emploi