•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bâtir une équipe de hockey en cinq ou six entraînements

Mise en jeu lors d'un match entre l'Alberta et le Nouveau-Brunswick.
L'équipe albertaine de hockey compte des joueurs de partout en province Photo: Jeux du Canada / Paige Koster
Patrick Henri

Le hockey masculin est un des sports les plus courus en cette première semaine des Jeux du Canada. Certains des joueurs présents à Red Deer connaîtront une belle carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH), mais c'est n'est pas le talent individuel qui permet de remporter une médaille d'or.

Sidney Crosby en 2003, Steven Stamkos et Jordan Eberle en 2007 ainsi que Nathan McKinnon en 2011, sont quelques-uns des joueurs de la LNH qui ont déjà participé aux Jeux du Canada.

Du lot, Stamkos est le seul à avoir remporté une médaille d’or. Comme dans tout sport d’équipe, un seul individu peut rarement tout faire à lui seul (Connor McDavid des Oilers est peut-être l’exception, mais ça, c’est une autre histoire).

Pour gagner, il faut mettre en place une chimie d’équipe et parfois, ça prend du temps.

Du temps, c’est un luxe que la plupart des entraîneurs des équipes de hockey aux Jeux du Canada n’ont pas.

Les membres de l’équipe albertaine se sont entraînés ensemble pendant deux jours en décembre.

Ils se sont ensuite retrouvés quelques jours avant le début des compétitions à Red Deer. Ils ont donc eu un total de cinq ou six entraînements ensemble.

C’est difficile de mettre en place un système, car les joueurs viennent de partout en province et ils ont tous des systèmes de jeux différents.

Bobby Fox, entraîneur-chef, Équipe Alberta

L’entraîneur de l’équipe albertaine ajoute que plusieurs de ces joueurs ne sont pas habitués à fournir un effort constant durant 60 minutes, car ce sont tous des joueurs exceptionnels, qui sont tous les meilleurs de leur équipe respective.

Pour eux, habituellement, les choses sont faciles sur la patinoire. Ici, ce n’est pas facile, les autres équipes ont autant de talent, sinon plus. C’est l’équipe qui travaille le plus fort qui remportera le plus de matchs.

L’Alberta est une des équipes favorites pour remporter le tournoi. Le seul des 20 porte-couleurs de la province qui n’a pas été repêché par une équipe de la Ligue de hockey junior majeur de l’ouest (WHL) est Matt Savoie. Celui-ci devrait normalement attendre en 2020 avant d’être repêché, mais il a demandé à la Ligue canadienne de hockey un statut de joueur exceptionnel, ce qui lui permettrait d’être admissible dès 2019.

Parmi les 19 autres joueurs, 11 ont été sélectionnés au premier tour du plus récent repêchage bantam.

Notre dossier sur les Jeux du canada 2019 à Red Deer en Alberta

Débuts difficiles

L’équipe albertaine a connu des difficultés dès le début du tournoi. En avance 3-1 lors de son premier match face à la Saskatchewan, elle s’est inclinée 4-3 en prolongation.

Le lendemain, l’Alberta menait 6-1 face au Manitoba en début de deuxième période et a finalement remporté le match 6-5.

Contre la Colombie-Britannique, le contraire s’est produit. Tirant de l’arrière 4-2 en début de troisième période, les Albertains ont inscrit trois buts sans réplique pour remporter le match et terminer au premier rang de leur groupe.

Je crois que quelque chose s’est passé dans le vestiaire entre la deuxième et la troisième période, a mentionné l’entraîneur-chef. Nous répétions depuis le début qu’il était important de jouer en équipe, mais le message ne semblait pas passer. Cette fois, c’est venu des joueurs eux-mêmes et on a vu une différence.

Une défaite contre la Colombie-Britannique aurait signifié un rendez-vous avec le Québec, une équipe invaincue, en quart de finale. Grâce à sa victoire, l’Alberta a plutôt disputé son match de quart de finale contre le Nouveau-Brunswick, un match remporté facilement 8-3.

En demi-finale, l’Alberta a rendez-vous avec l’Ontario, jeudi soir. L’autre demi-finale met aux prises le Québec et la Saskatchewan.

La finale sera présentée vendredi soir, il s’agira alors pour les deux équipes qui s’affronteront d’un sixième match en sept jours.

Alberta

Hockey