•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des kilomètres de mots, de Fanny Fennec

Portrait en couleur de l'auteure et comédienne Fanny Fennec, sur fond gris

L'auteure et comédienne Fanny Fennec

Photo : Marili Clark

Radio-Canada

Fanny Fennec est née à Montargis, dans le Loiret, en France, et est arrivée au Québec en 1967. Elle vit à Montréal et fait partie des 23 auteurs en lice pour le Prix de la nouvelle Radio-Canada 2019.

Diplômée en lettres, en linguistique et en art dramatique de l'Université de Lille, de l'Université Laval et de l'Université du Québec à Montréal, Fanny Fennec dit avoir arrêté de compter les années depuis ses 69 ans. Elle a enseigné le français au Burkina Faso pendant deux ans, puis au cégep à Montréal, a été coach de parole en public pendant 16 ans et est correctrice et réviseure linguistique depuis 18 ans pour des maisons d’édition à Montréal. Comédienne de théâtre et de télévision, elle a notamment incarné la Dre Annie Egger dans Sous un ciel variable. Elle lit et écrit depuis l’enfance et a entamé un roman à partir de son journal intime de Koudougou, au Burkina Faso.

Les premières lignes de la nouvelle Des kilomètres de mots

Il est sur le point de s’effondrer.

— Hey, le p’tit! avance!

Il veut faire pipi, le petit, il s’appelle Mo, il a 8 ans. Mais la file ne s’arrête jamais, elle va jusqu’au bout du jour, de la nuit, comment faire? Il se jette sur le côté du chemin et il tombe dans la boue. La chaleur humide de la miction le réconforte et, se relevant, il découvre deux yeux qui le fixent. Une tête émerge de la vase, un animal se dresse et se secoue, ce qui fait rire le garçonnet. C’est un chien qui, très vite, tout embourbé qu’il soit, lui lèche la main et remue la queue, Mo est émerveillé et il lui donne un nom : Malou. Il a confiance, le chien, il a trouvé quelqu’un qui le regarde. En dépit de son manteau de boue, cet animal est maigre comme un clou. Malou s’accroche au petit garçon qui avance.

Ce qu’en pense le comité de sélection

Un très beau texte. Bien écrit. Un style qui tangue entre le profond, le tragique et le comique. Une leçon de résilience.
Guy Bélizaire, lecteur 2019

Véritable tremplin pour les écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada (Nouvelle fenêtre) sont ouverts à tous, amateurs ou professionnels. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits (histoires vécues), nouvelles et poèmes inédits soumis au concours.

La gagnante ou le gagnant du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2019 remportera :

  • la publication de son texte sur Radio-Canada.ca;
  • une résidence d'écriture au Banff Centre des arts et de la créativité en Alberta;
  • une bourse de 6000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada.
Prix de poésie : Inscrivez-vous du 1er avril au 31 mai

Livres

Arts