•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le membre des Monkees Peter Tork meurt à 77 ans

Les quatre musiciens jouent devant un fond coloré.
Le groupe les Monkees Photo: Getty Images / Michael Ochs Archives / Stringer
Radio-Canada

Peter Tork, membre du groupe pop rock The Monkees, s'est éteint jeudi à l'âge de 77 ans. Sa sœur Anne Thorkelson a confirmé la nouvelle. Elle n'a pas précisé les circonstances de sa mort.

Le musicien Peter Tork avait reçu, en 2009, un diagnostic de cancer rare, le carcinome adénoïde kystique, qui avait affecté sa langue.

Peter Tork en concert avec les Monkees à Los Angeles en 2012. The Monkees Perform At The Greek Theatre Photo : Getty Images / Noel Vasquez

Les Beatles américains

Au sein des Monkees, Peter Tork jouait à la fois de la basse, de la guitare, du clavier et du banjo, en plus de chanter.

Actif dans les années 1960, ce groupe créé spécifiquement pour la télévision est décrit comme une version américaine des Beatles.

Peter Tork était considéré comme le Ringo du groupe en raison de sa personnalité charmante et loufoque. Il était âgé de 24 ans lors du lancement de la série télévisée The Monkees, en 1966, ce qui faisait de lui le membre le plus âgé du groupe.

Photo en noir et blancPeter Tork, au micro, entouré des autres membres des Monkees en 1967. Photo : Getty Images / James Jackson

Le groupe était également formé de l’auteur-compositeur-interprète Michael Nesmith, qui jouait de la guitare, du batteur Micky Dolenz et du chanteur Davy Jones, mort en 2012.

Une Monkeemania

Victorieuse d'un prix Emmy dans la catégorie comédie, la série n'a duré que deux saisons, mais elle a connu un grand succès. Record de ventes d’albums, tournées mondiales, lancement de produits dérivés... L'engouement a été tellement fort qu'on a baptisé le phénomène « monkeemania ».

Nombre de leurs succès ont trôné à la première place du palmarès Billboard, dont Daydream Believer, I’m a Believer et Last Train to Clarksville.

Si le groupe s'est séparé en 1970, ses membres se sont retrouvés sur scène à plusieurs reprises par la suite.

Avec les informations de Washington Post, et Variety

Musique

Arts