•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La présidente du conseil d'administration du CISSS de l'Outaouais démissionne

Le nom du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais est inscrit sur un mur.
Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Radio-Canada a appris que la présidente du conseil d'administration du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais, Lucie Lalonde, démissionne.

Je tiens à souligner le travail des nombreux gestionnaires et de tous les employés du CISSSO qui ont à coeur les besoins de nos bénéficiaires et de notre population, peut-on lire dans la lettre de Mme Lalonde adressée à la ministre de la Santé du Québec, Danielle McCann, transmise jeudi.

Je ne peux continuer mon implication bénévole au sein de l'établissement.

Lettre de démission de Lucie Lalonde

Mme Lalonde affirme qu’elle gardera de bons souvenirs de son passage au sein du conseil d’administration du CISSS de l’Outaouais. Je suis persuadée [que les membres du conseil d’administration] continueront leur bon travail, et ce, avec professionnalisme, bienveillance, collaboration et engagement.

Beaucoup de défis restent à être relevés, soutient la présidente démissionnaire, sans toutefois s'avancer sur les raisons qui expliquent son départ.

Trois personnes lors d'une inauguration.L'ancien président-directeur général du Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) de l'Outaouais, Jean Hébert, l'ancien ministre responsable de l'Outaouais, Stéphane Bergeron, et l'ancienne présidente du conseil d'administration, Lucie Lalonde lors de l'inauguration de l'unité d'hémodialyse. Photo : Radio-Canada

Cette démission survient au lendemain de l’annonce du congédiement du président-directeur général du CISSS de l’Outaouais, Jean Hébert, dont la tête était réclamée par certains syndicats.

Elle avait par ailleurs entériné la décision du ministère de la Santé de nommer un accompagnateur spécial en décembre dernier.

Son mandat d’une durée de deux ans avait été renouvelé en 2017 par l’ancien ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette.

Plus de détails à venir

Ottawa-Gatineau

Établissement de santé