•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Financement du tramway : Québec est prêt, mais dit attendre après le fédéral

François Bonnardel répond aux questions des journalistes sur le financement du projet de tramway de la Ville de Québec lors d’une mêlée de presse à l’Assemblée nationale le 21 février 2019.
Le ministre québécois des Transports, François Bonnardel Photo: Radio-Canada
Louis Gagné

Le gouvernement Legault emboîte le pas à Régis Labeaume et presse Ottawa de confirmer sa participation au financement du projet de tramway de la Ville de Québec.

Le ministre québécois des Transports, François Bonnardel, a réitéré jeudi que le provincial contribuerait au projet à la hauteur de 1,8 milliard de dollars. Il attend toutefois que le fédéral concrétise sa promesse de financer 40 % des coûts de construction.

« Nous, on fait le travail […] On attend seulement l'engagement du gouvernement fédéral à hauteur de 1,2 milliard $ […] C'est à eux de nous confirmer si oui ou non ils vont de l'avant », a déclaré M. Bonnardel lors d’une mêlée de presse à l’Assemblée nationale.

Il a rappelé que la Ville de Québec était prête à assumer sa part de financement, qui s’élève à 300 millions de dollars. La facture totale du projet est évaluée à 3,3 milliards.

Je m'attends à ce que le fédéral dise oui à ce projet d'une extrême importance pour la Ville de Québec.

François Bonnardel, ministre québécois des Transports

Le maire inquiet

Le ministre des Transports dit comprendre l’inquiétude du maire de Québec. Dans une entrevue exclusive accordée à Radio-Canada mercredi, Régis Labeaume a affirmé qu’une dispute entre les gouvernements fédéral et provincial sur le financement du tramway risquait de retarder le projet.

« Il y a une dispute fédérale-provinciale sur l'utilisation des sommes puis dans quel budget on va chercher l'argent du tramway. Moi, j'aime pas ça parce que j'ai besoin d'un signal clair au budget, sur le fait qu'on va financer la totalité », a déclaré le maire.

Esquisse du réseau structurant de transport en commun de la Ville de QuébecLe tracé de la ligne de tramway comprend deux portions souterraines totalisant une longueur de 3,5 km. Photo : Ville de Québec

François Bonnardel a toutefois voulu se faire rassurant. Il a confiance que le gouvernement fédéral sera au rendez-vous. Le ministre affirme avoir des discussions chaque semaine avec son homologue François-Philippe Champagne.

« On est persuadé que le fédéral dira oui à ce projet [mais c’est à eux] de répondre le plus rapidement possible », a martelé le ministre.

« Ils ne peuvent pas trahir les gens comme ça »

De son côté, le député solidaire de Jean-Lesage, Sol Zanetti, partage l’inquiétude du maire Labeaume par rapport au financement fédéral du tramway.

Il estime que le gouvernement Trudeau doit concrétiser son engagement en l’inscrivant dans son prochain budget, qui sera déposé le 19 mars.

M. Zanetti ajoute qu’il serait irresponsable que les libéraux fédéraux reportent leur annonce à la campagne électorale prévue à l’automne pour des considérations purement politiques.

« Il faut que tout le monde s’engage. Ils l’ont fait, ils l’ont dit. Ç’a été un enjeu de compagne électorale super important à Québec. Ils ne peuvent pas trahir les gens comme ça », a lancé le député.

« On sera au rendez-vous », assure Champagne

Pour le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités, il n'y a aucune crainte à avoir quant à la participation d'Ottawa.

« Il n'y a pas vraiment de controverse. Il ne faut pas créer de controverse quand il n'y en a pas », a déclaré François-Philippe Champagne, qui dit avoir assuré Régis Labeaume d'une participation fédérale de 1,2 milliard de dollars.

« Ce qui compte, les gens [...] ce qu'ils veulent, c'est que ça fonctionne. Il y a trois ordres de gouvernement, je pense que quand on travaille ensemble comme on le fait là, on est capable de livrer pour les gens de la ville de Québec », a-t-il conclu.

Avec la collaboration d’Olivier Lemieux

Québec

Transport en commun