•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La « déconstruction » du vieux pont Champlain commencera plus tard cette année

Le pont Champlain, vu de Brossard
Le vieux pont Champlain a été ouvert à la circulation en juin 1962. Photo: La Presse canadienne / Paul Chiasson
Radio-Canada

Les travaux de déconstruction du vieux pont Champlain doivent commencer plus tard cette année, soit quelques mois après l'ouverture du nouveau pont, prévue au plus tard en juin, a annoncé Infrastructures Canada mercredi.

La gestion de ce chantier est confiée à la société Les ponts Jacques-Cartier et Champlain incorporée (PJCCI), qui ne veut pas utiliser le terme « démolition ».

« Nous n’allons pas démolir le pont, mais nous allons le déconstruire, donc les parties du pont seront démantelées pièce par pièce », indique Nathalie Lessard, porte-parole de PJCCI.

« Le pont passe au-dessus du fleuve Saint-Laurent, qui est un écosystème très riche que nous voulons protéger », explique-t-elle.

PJCCI tentera également de récupérer et de réutiliser des matériaux provenant du vieux pont, qui avait été inauguré en 1962.

Les travaux, qui devraient durer trois ans, ont été estimés à 400 millions de dollars en 2017, ce qui comprend la déconstruction, la valorisation des matériaux, la mise en valeur des actifs et l’embauche d’experts.

Le nouveau pont Samuel-De Champlain aurait dû accueillir ses premiers véhicules le 21 décembre dernier, mais les travaux d’asphaltage ont dû être reportés et l’inauguration est maintenant prévue au plus tard en juin. Sa durée de vie est estimée à 125 ans.

Avec des informations de CBC

Grand Montréal

Transports