•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrêté pour avoir volé... un autocar

Logo d'Orléans Express sur un autobus.
Le service d'autocar se poursuit sur la pointe de la Gaspésie. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Steve Deschênes, 39 ans, originaire de Québec, a comparu jeudi après-midi au palais de justice de Trois-Rivières. Il fait face à plusieurs chefs accusation dont vol de véhicule, conduite avec les facultés affaiblies par la drogue, méfait de moins de 5 000 $, entrave à un agent de la paix et délit de fuite. Il a été arrêté mercredi soir au centre-ville de Trois-Rivières alors qu'il roulait à bord d'un autocar en sens contraire dans la rue des Forges.

C'est au terminus de l'entreprise Orléans Express, derrière l'hôtel Delta, que le vol inusité s'est produit. Le chauffeur de l'autocar était rentré à l'intérieur en laissant les clés dans le véhicule.

C'est lui qui a vu son autobus reculer et quitter le stationnement. Il a immédiatement contacté les policiers. Des patrouilleurs qui se trouvaient au centre-ville ont alors vu l'autocar rouler en sens inverse rue des Forges.

L'individu a fait un tour au centre-ville avant de retourner dans le stationnement du terminus où les policiers ont procédé à son arrestation. Les passagers qui se trouvaient toujours à bord ont eu plus de peur que de mal.

Pas de blessé

Keolis Canada a réagit à la suite des événements, l'entreprise se fait rassurante.

Maurice Vaillancourt, directeur, Marketing, intelligence d’affaires et relations clients chez Keolis Canada a indiqué dans un courriel envoyé à Radio-Canada que « C’est la première fois qu’une telle situation survient ». Il ajoute que l'entreprise prend la situation très au sérieux. « Nos équipes se sont rapidement mobilisées afin d’assurer le suivi nécessaire. Nous évaluons présentement la possibilité de revoir nos procédures opérationnelles afin qu’une telle situation ne se reproduise pas. La sécurité des passagers est une priorité pour nous. Fort heureusement, aucun passager n’a été blessé durant l’incident. »

Steve Deschênes demeure détenu jusqu'à son retour en cour le 27 février.

Il sera évalué pour son aptitude à subir son procès.

Mauricie et Centre du Québec

Vol