•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Caisse de dépôt affiche un rendement de 4,2 % en 2018 

Le reportage de Maxime Bertrand
Anne Marie Lecomte

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) publie des résultats financiers positifs pour 2018. Le PDG de la Caisse, Michael Sabia, se félicite « de la valeur ajoutée importante créée cette année », et ce, même si les marchés boursiers mondiaux ont terminé en territoire négatif ».

Le rendement moyen pondéré annualisé des fonds des déposants de la Caisse de dépôt s'est élevé à 4,2 % en 2018. 

À titre de comparaison, en 2017, la Caisse de dépôt et placement avait atteint un rendement de 9,3 %, ce qui constituait sa meilleure performance en quatre ans.

« En 2018, notre stratégie d'investissement a été mise à l'épreuve », a affirmé Michael Sabia par voie de communiqué, jeudi.

Le président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement cite, en guise d'exemple de tumultes sur les marchés, « le début de la normalisation des politiques monétaires, l'escalade tarifaire et des incertitudes politiques ».

Mais M. Sabia salue, du même souffle, la capacité qu'a eue la Caisse « de bien performer dans de tels marchés ».

À la fin de l'exercice financier de 2018, l'actif net de ce qui est considéré comme « le bas de laine des Québécois » a atteint 309,5 milliards de dollars. Cela représente une augmentation de plus de 50 % comparativement à l'actif net enregistré il y a cinq ans.

  • Le rendement moyen pondéré annualisé des fonds des déposants de la Caisse de dépôt s'est élevé à 8,4 % sur cinq ans;
  • La performance de la Caisse par rapport à celle de son portefeuille de référence représente une valeur ajoutée de 5,3 milliards de dollars en 2018;
  • Sur cinq ans, 16,7 milliards de dollars ont été générés en valeur ajoutée, au total.

Les principaux types de placement de la Caisse de dépôt sont :

  • des revenus fixes comme les obligations;
  • des actifs réels, c'est-à-dire immeubles, infrastructures, énergie renouvelable, industries, technologies, logistique;
  • des actions.

En 2018, les actifs réels ont été particulièrement rentables pour la Caisse de dépôt.

Rendements par type de placements

  • Revenu fixe 2,1 %
  • Actifs réels 9 %
  • Actions 3,5 %

Des placements privés qui rapportent

La Caisse est parvenue à un rendement de 4,2 % en dépit des turbulences qui ont secoué les marchés boursiers mondiaux. Les portefeuilles d'actions de la Caisse au Canada et dans les marchés en croissance ont enregistré des rendements négatifs.

En revanche, le portefeuille de placements privés de la Caisse « s'est particulièrement démarqué en 2018, avec un rendement de 16,6 %, près du double de son indice ».

Ce portefeuille est constitué de titres d'entreprises dans lesquelles la Caisse prend des positions négociées sur une base privée. La Caisse mise aussi sur la création de partenariats avec des gestionnaires de fonds, qui gèrent une partie des actifs du portefeuille.

Parmi les sociétés dans lesquelles la Caisse de dépôt a investi figurent l'allemande Techem, la française Alvest et FNZ, firme mondiale du secteur des FinTech.

Économie