•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dévoilement des plans pour le réaménagement de la Grande Place

Édifice avec de grands trottoirs où marchent des piétons
Le projet de revitalisation de la Grande Place prévoit l'aménagement de zones piétonnes avec vue sur le fleuve. Photo: Courtoisie Réseau Sélection
Édith Drouin

La Ville de Rimouski, Groupe Sélection et la firme d'architecture Sid Lee ont présenté au public les plans finaux pour le secteur de la Grande Place, mercredi soir à l'école Paul-Hubert.

Les croquis sont un mélange des trois options qui ont été présentées au public en septembre dernier. L’option retenue est celle d’un site récréotouristique, incluant un lien avec le bord de mer, plus d'espaces verts et un parcours science et art maritime.

Les plans comprennent l’agrandissement du Havre de l’estuaire avec une cour intérieure et un commerce d’alimentation, une place publique qui pourrait inclure la Coopérative Paradis, des zones piétonnes et deux accès directs au fleuve.

Certains éléments ont été modifiés à la suite des consultations avec le public et les propriétaires riverains.

On a fait une place [publique] beaucoup plus large, on a repensé tout le boulevard Lepage […] On a fait des liens beaucoup plus directs avec le fleuve, on a travaillé sur les volumétries, on a créé une cour intérieure.

Martin Leblanc, associé principal à Sid Lee architecture

Le concept comprend aussi des logements intergénérationnels près de l’avenue Belzile.

Place publique en bordure d'un édifice avec vue sur le fleuveCroquis du projet de revitalisation de la Grande Place, à Rimouski. Photo : Courtoisie Réseau Sélection

Environ 600 cases de stationnements sont incluses, dont 350 espaces chauffés et gratuits dans des stationnements souterrains.

Si le projet se réalise, Groupe Sélection sera responsable de la construction de l’agrandissement du Havre de l’Estuaire, des allées piétonnes avoisinantes, des logements en bordure de l’avenue Belzile et de deux espaces commerciaux sur la rue Saint-Germain Est.

La Ville sera responsable de la place publique qu’elle compte financer avec les taxes foncières générées par le projet, selon le maire de Rimouski, Marc Parent.

Même si les croquis comprennent un boulevard à deux voies, plutôt qu’à quatre, le maire indique qu’il n’est pas dans les plans de la Ville de réduire la largeur de l’artère.

M. Parent explique que la Ville se concentre plutôt à trouver des solutions pour réduire la vitesse des automobiles sur le boulevard et de faciliter une meilleure accessibilité à la promenade.

Grand trottoir et végétation aménagés près du boulevard Saint-Germain dans le secteur de la Grande PlaceVue des aménagements en bordure du boulevard René-Lepage Photo : Courtoisie Réseau Sélection

Pas de changement sans 97 signatures

Pour aller de l’avant, les instigateurs du projet doivent toutefois récolter les signatures des 97 propriétaires riverains qui ont un droit de servitude sur les stationnements en bordure du fleuve. Les propriétaires ont jusqu'au 29 mars pour donner leur aval au projet.

Selon le maire, le projet rencontre et même excède les attentes en matière de stationnement.

Plan des espaces de stationnement de la Grande PlaceLe plan de revitalisation de la Grande Place comprend 600 espaces de stationnements. Photo : Radio-Canada

La rencontre avec les propriétaires riverains, qui s’est déroulée en après-midi, a toutefois été laborieuse.

Les propriétaires de Place Saint-Laurent ont entre autres peur de perdre leur vue sur le fleuve avec la construction de l’agrandissement du Havre de l’Estuaire, dont la partie est comprendrait cinq étages et la partie ouest, huit étages.

Marc Parent a même parlé de la rencontre comme étant la plus difficile qu’il avait eu à vivre à titre de maire.

C’est un peu comme si ce groupe de citoyens là a le droit de vie ou de mort sur le projet de mise en valeur du centre-ville.

Marc Parent, maire de Rimouski

M. Parent dit toutefois comprendre pourquoi le projet suscite beaucoup d'émotions, surtout pour les propriétaires qui vivent dans les étages inférieurs de Place Saint-Laurent.

Pour accommoder ces propriétaires, Groupe Sélection étudie la possibilité de diminuer le nombre d’étages de son bâtiment à six et d’égaliser les deux parties de l'édifice.

D’autres rencontres avec les propriétaires riverains seront d’ailleurs organisées.

Lors de la rencontre de mercredi soir, de nombreux citoyens se sont indignés du pouvoir qu’avaient les propriétaires riverains sur le projet. Plusieurs se demandaient pourquoi ces derniers pouvaient faire achopper un projet qui répondait à leurs exigences en matière de stationnement.

Un projet qui plaît

La majorité des citoyens qui ont assisté à la présentation ont d’ailleurs été charmés par les plans de Sid Lee architecture.

Vue d'oiseau sur le plan de revitalisation de la Grande Place à Rimouski.Vue d'oiseau sur le plan de revitalisation de la Grande Place à Rimouski Photo : Radio-Canada

La Grande Place, c’est en décrépitude, c’est quelque chose que les touristes voient et on a l’air d’une ville en perdition, donc avoir un projet revitalisant comme ça, ça va agrémenter l’image de Rimouski.

Jocelyne Dufour, résidente de Rimouski

C’est dynamisant, c’est du sang neuf, ça va faire du bien pour le centre-ville.

Michel Boivin, résident de Rimouski

Moi, je suis parti étudier à Montréal et quand je vois des projets comme ça dans ma région natale […] je trouve que ça assure un bon héritage pour la ville, ça va apporter beaucoup d'engouement et je pense que ça va être vu partout au Québec.

Michel Langlais-Parent, résident de Montréal et ingénieur en structure pour Stantec

Si Groupe Sélection obtient les signatures requises, la démolition de l’immeuble de la Grande Place pourrait se faire en juin ou juillet et la construction de la nouvelle résidence pourrait débuter en août ou septembre pour une période de 18 mois.

Bas-Saint-Laurent

Infrastructures