•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux du Québec : chaque objectif compte pour les sportifs estriens

Skieurs aux Jeux du Québec
Les derniers Jeux du Québec ont eu lieu à Thetford Mines en 2018 et à Alma en 2017. Photo: Radio-Canada / Vicky Boutin
Radio-Canada

Avant chaque médaille, il y a avant tout des objectifs personnels à atteindre. C'est le message qu'a lancé le chef de mission à sa délégation estrienne pour les 54e Jeux du Québec. C'est donc 154 buts différents pour les 154 athlètes de la région qui prendront part aux compétitions à Québec cette année.

Les athlètes participants sont répartis dans une vingtaine de disciplines sportives. Ski de fond, biathlon, nage synchronisée, patinage de vitesse : des sportifs de tous azimuts auront l’occasion de montrer leur savoir-faire sur le terrain.

Le chef de mission est persuadé de récolter sensiblement le même nombre de médailles qu’aux derniers jeux d’hiver qui se sont tenus en 2017 à Alma.

À Alma, on avait 22 médailles […] on estime qu’on a la même force de frappe, la même puissance qu’en 2017, a indiqué Nicolas Vanasse.

Le chef de mission peut compter sur plusieurs athlètes de taille pour récolter des médailles. La porte-drapeau Mégan Destremps ne vise rien de moins qu’une place sur le podium pour ses deuxièmes et derniers jeux.

Je veux donner la meilleure performance dont je suis capable. J’aimerais monter sur une marche du podium. Il y a deux ans j’étais arrivée quatrième, j’étais vraiment fière de moi, mais reste que c’est toujours la petite déception d’être proche du podium, a confié l’athlète en nage synchronisée.

En biathlon, on a une équipe très forte. En karaté, on a de très bons jeunes athlètes. Il y a aussi des possibilités de médailles importantes en patinage de vitesse, a renchéri Nicolas Vanasse. On a des possibilités de surprise en ski de fond. On a quand même des clubs très importants dans la région.

Les trois se tiennent côte à côte devant un drapeau de l'Estrie des Jeux du Québec. L'ambassadeur régional William Côté, la porte-drapeau Mégan Destremps et le chef de mission Nicolas Vanasse Photo : Radio-Canada

Médaille ou pas, chaque athlète s’est fixé un objectif bien précis avec son entraîneur pour les Jeux du Québec. Pour nous, c’est une démarche qui est concrète, de prendre un temps de réflexion pour se positionner à savoir où en on est dans notre parcours sportif, ce qu’on veut aller chercher dans les Jeux du Québec, a révélé Nicolas Vanasse.

Avec quatre Jeux du Québec derrière la cravate autant en patinage de vitesse qu’en vélo de montagne, William Côté est l’ambassadeur tout indiqué. Mon rôle constitue à représenter la région de l’Estrie aux Jeux du Québec, sur le terrain, a expliqué William Côté.

L’athlète qui prendra part à la Coupe Canada en vélo de montagne au cours des prochaines semaines a lui aussi prodigué son conseil aux athlètes : Ne pas se concentrer sur les résultats, mais bien de penser à avoir du plaisir. Les Jeux du Québec, c’est une ambiance beaucoup plus festive.

Nouveauté cette année, toutes les délégations de la province seront réparties sous un même toit, au Centre des congrès de Québec. Pour nous, c’est plus de logistique que d’habitude. On sort des sentiers battus, mais ça amène quelque chose qui sera intéressant pour les athlètes, a partagé Nicolas Vanasse.

Les Jeux du Québec se déroulement du 1er au 9 mars à Québec.

Estrie

Sports