•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une vie sauvée en Saskatchewan grâce à une caméra thermique

Une caméra thermique posée sur un hélicoptère de du service de police de Saskatoon.
La caméra thermique attachée à l'avion de l'Unité de soutien aérienne de la police de Saskatoon. Photo: Radio-Canada / Gabrielle Proulx
Radio-Canada

L'Unité de soutien aérienne de la police de Saskatoon a trouvé un homme aveugle porté disparu depuis lundi dernier à North Battleford grâce à une caméra thermique sophistiquée installée sur un avion.

« Lorsque nous avons entendu à la radio que nous avions localisé la personne qui était portée disparue, et que celle-ci arrivait à nous parler, ça m'a presque fait pleurer », raconte Wade Bourassa, le sergent-pilote de l’Unité de soutien aérienne.

La caméra permet à cette unité de détecter toute présence humaine dans un périmètre de 50 kilomètres.

« Il y a des détecteurs sur la caméra qui détectent la chaleur ambiante. La caméra transfère les différentes températures venant de cette chaleur en images », ajoute M. Bourassa.

Wade Bourassa assis dans son cockpit d'hélicoptère.Depuis 7 ans, Wade Bourassa occupe la fonction de sergent-pilote de l'Unité de soutien aérienne à Service de police de Saskatoon / Crédit : Gabrielle Proulx. Photo : Radio-Canada / Gabrielle Proulx

Le maire de North Battleford était surpris que cette technologie de pointe ait réussi à retrouver une personne disparue. « C'est la première fois depuis que je suis maire que je vois un avion avec des capteurs de chaleur pouvant localiser quelqu'un », a déclaré Ryan Bater à Radio-Canada.

Disparu pendant 15 heures

Avec le temps glacial qui sévit depuis quelques semaines, le sexagénaire de North Battleford peut s'estimer heureux d'être en vie, puisqu’il a été retrouvé sain et sauf dans un boisé 15 heures plus tard. L’homme a quitté la résidence vers 7 h pour une marche matinale, mais n’est jamais revenu à la maison.

Le mercure affichait -34 °C.

Selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC), il a été immédiatement transporté vers un centre hospitalier pour soigner son hypothermie et ses engelures.

« Je suis heureux qu'il ait été retrouvé. Je suis heureux qu'il soit en sécurité. Nous sommes reconnaissants envers les efforts de la Gendarmerie royale du Canada, reconnaissants envers le Service de police de Saskatoon », a poursuivi le maire Ryan Bater.

L'Unité de soutien aérienne de Saskatoon est la plus petite unité du Canada. Elle assiste la GRC une cinquantaine de fois par année pour retrouver des personnes disparues ou des criminels.

D’après les informations de Gabrielle Proulx, Radio-Canada

Innovation technologique

Justice et faits divers