•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déneigement de toit : la Ville du Grand Sudbury lance un appel à la prudence

Un professionnel en train de déneiger un toit.
La Ville encourage l'embauche de professionnels pour le déneigement des toits. Photo: iStock
Bienvenu Senga

Le Service des soins ambulanciers de la Ville du Grand Sudbury recommande fortement aux gens d'éviter de monter sur les toits de leurs résidences pour les déneiger sans en avoir les qualifications.

Le commandant du service, Shawn-Eric Poulin, estime que de récents cas d’effondrement de toits pourraient rendre les résidents de la ville du nickel un peu plus nerveux et les inciter à vouloir eux-mêmes se débarrasser de la neige s’accumulant sur leurs toits.

Il tient tout de même à signaler que monter au toit pourrait être lourd de conséquences. Le Service des soins ambulanciers enregistre chaque hiver de nombreux appels à l’aide de victimes de chutes pendant des opérations de déneigement de toit.

Notre message, c’est vraiment d’engager un professionnel ou alors enlever la neige [à partir] du sol, souligne-t-il.

M. Poulin reconnaît que certaines personnes pourraient vouloir à tout prix éviter de dépenser de l’argent en embauchant des entreprises spécialisées, mais rappelle que la sécurité devrait être prioritaire.

Le coût de monter sur ton toit et de tomber en bas [...], le risque ne vaut pas la peine.

Shawn-Eric Poulin, commandant du Service des soins ambulanciers de la Ville du Grand Sudbury

Un hiver particulièrement occupé pour les déneigeurs

Mark Boulton, le propriétaire de l’entreprise Strategic Roofing, qui offre des services de déneigement de toits, corrobore les propos de M. Poulin.

Il indique d’ailleurs que ses bureaux ont été inondés d’appels au cours des dernières semaines, enregistrant parfois jusqu’à 50 demandes de services par jour.

Ça a été un problème énorme pour notre région avec les conditions climatiques que nous avons eues : la pluie verglaçante, la neige et le temps froid, note M. Boulton.

Une maison recouverte de neige.Mark Boulton recommande un déneigement immédiat s'il y a une accumulation d'environ 90cm de neige sur le toit. Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

M. Boulton ajoute d’ailleurs remarquer certaines erreurs que les gens commettent en éliminant la neige de leurs toits.

Quelques consignes pour le déneigement adéquat du toit :

  • Garder une fine couche de neige et ne pas pelleter jusqu’aux tuiles, de peur de les endommager
  • S’assurer de ne pas entreposer la neige près des tuyaux d’échappement
  • Pelleter de manière équitable sur la surface du toit pour que le poids de la neige reste réparti de manière égale sur le toit

« Soyez proactifs »

Le propriétaire de l’entreprise d’inspection Home Inspect Solutions, Greg Rheaume, recommande quant à lui un déneigement préalable, s’il y a lieu, avant le mois de février.

On a toujours eu de grandes tombées de neige en février. Il est toujours mieux d’enlever la neige du toit en décembre ou en janvier pour qu’il n’y ait pas d’accumulation, fait-il savoir.

Soyez proactifs! En enlevant un peu de neige à la fois chaque mois, on économise du temps et de l’énergie et c’est aussi plus sécuritaire.

Greg Rheaume, propriétaire de l’entreprise Home Inspect Solutions

Environnement Canada prévoit que 5 à 10 cm de neige tomberont sur le Grand Sudbury dans la nuit de mercredi à jeudi. Le record de neige au sol en février — 102 cm en 1959 — pourrait donc être égalé ou battu.

Conditions météorologiques

Environnement