•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un gouvernement conservateur réviserait le système de santé albertain

Jason Kenney qui s'adresse aux médias.
S'il devient premier ministre, le chef du Parti conservateur uni, Jason Kenney, révisera de façon exhaustive le système de santé albertain. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

S'il devient premier ministre, le chef du Parti conservateur uni (PCU), Jason Kenney, révisera de façon exhaustive le système de santé albertain pour le rendre plus efficace. Il a déclaré que cette révision serait ordonnée dans les 30 jours suivant son élection.

Jason Kenney a fait sa promesse lors d'une annonce de campagne à Edmonton mercredi.

Il a affirmé vouloir s'assurer que les fonds consacrés aux soins de santé vont bien aux services de première ligne plutôt qu'à l'administration.

« Les professionnels de la santé de première ligne –  les infirmières, les médecins, les ambulanciers paramédicaux – me disent tout le temps qu'il y a un énorme gaspillage dans le centre administratif de notre système », a-t-il dit.

Un gouvernement conservateur ferait un appel de propositions afin de trouver une entreprise pour effectuer l'examen. Son plan est de recevoir un rapport d’ici la fin de l’année.

« Nous pensons que nous pouvons faire des économies sur le plan administratif », a-t-il déclaré.

Nous devons nous demander : pourquoi dépensons-nous plus que les autres provinces avec des résultats inférieurs à la moyenne?

Jason Kenney, chef du Parti conservateur uni

Le chef du PCU a également signé un engagement en faveur d'un système de santé financé par les fonds publics. Il a déclaré qu'un gouvernement conservateur maintiendrait ou augmenterait ses dépenses.

Cependant, il a affirmé qu'il est ouvert à autoriser les entreprises privées à effectuer des procédures financées par des fonds publics, dont des interventions chirurgicales, afin de réduire les temps d'attente.

La ministre de la Santé, Sarah Hoffman, a répondu à M. Kenney que les données de l'Institut canadien d'information sur la santé indiquaient que l'Alberta avait la plus petite administration de soins de santé au pays. Selon elle, la décision du PCU de maintenir les dépenses de soins de santé à l'identique entraînerait probablement des milliers de licenciements.

Lors de la conférence de presse de mercredi, M. Kenney a été interrogé sur l'avenir du nouvel hôpital prévu pour le sud-ouest d'Edmonton. Il a déclaré que le projet, annoncé par le gouvernement néo-démocrate en mai 2017, sera intégré au plan d'infrastructure du parti.

Alberta

Santé publique