•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’incendie du centre Purolator à Bathurst est jugé d'origine criminelle

Le bâtiment est la proie des flammes.
L'édifice du Purolator a Bathurst a été détruit par un incendie criminel. Photo: Radio-Canada / Ashley Murphy/Facebook
Radio-Canada

La Force policière de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, traite désormais le feu qui a récemment ravagé les installations de l'entreprise Purolator comme étant d'origine criminelle.

En parlant avec les pompiers, ç'a été confirmé par eux que c’est un feu [suspect] et non pas juste accidentel. À ce moment-ci, il y a une [enquête] qui continue pour un incendie criminel. On ne peut pas divulguer beaucoup d’information, explique l’agent Jeff Chiasson.

Les policiers demandent l’aide du public pour résoudre ce crime.

Tout de suite, on cherche des témoins ou du monde qui a peut-être entendu ou vu des choses. On cherche le plus d’aide qu’on peut avoir concernant l’incident, indique Jeff Chiasson.

La Force policière de Bathurst invite ces personnes à communiquer avec elle ou avec le service anonyme Échec au crime.

Un violent incident a détruit le commerce Purolator et endommagé plusieurs de ses véhicules qui étaient garés à proximité, durant la nuit du 2 au 3 février, mais personne n’a été blessé.

Nouveau-Brunswick

Incendie criminel