•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les descendants de l'auteur d'une lettre écrite il y a 102 ans retrouvés

Le document qui décrit le parcours de Gordon Rochford.
Gordon Rochford a été tué alors qu'il combattait dans la bataille de la crête de Vimy, après avoir sauvé la vie du soldat Earl Sorel. Photo: Bibliothèque et Archives Canada
Radio-Canada

Une semaine après avoir trouvé une lettre écrite il y a 102 ans dans une pile de papiers achetés pour 1 $, la propriétaire du café Prairie Pickers, Amanda Kehler, a retrouvé les descendants des deux soldats canadiens qui ont combattu à Vimy liés à la missive.

La lettre a été écrite en mai 1917 par Earl Sorel, un soldat originaire de Selkirk qui avait 20 ans.

Il a écrit la lettre alors qu'il était en convalescence dans un hôpital militaire en Angleterre. Le soldat a été blessé lors de la bataille de la crête de Vimy.

Earl Sorel expliquait à une femme de Selkirk comment son frère, Gordon Rochford, lui avait sauvé la vie avant de mourir au combat.

La découverte de la lettre et l'expérience des deux amis en temps de guerre ont suscité beaucoup d'intérêt.

« Plus de 200 personnes m'ont appelée ou m'ont envoyé un message, raconte Amanda Kehler. Les derniers jours ont été incroyablement occupés. »

Grâce à des conseils d'historiens qui se sont intéressés à cette histoire et avec l'aide de l'Armée canadienne, la femme de Steinbach a été en mesure de retrouver quatre descendants des deux hommes.

Deux femmes posent avec une lettre dans un café.Amanda Kehler, à droite, en compagnie de l'une de ses employées avec la lettre écrite il y a 102 ans qui a été envoyée en mai 1917 à partir d'un hôpital militaire en Angleterre. Photo : Amanda Kehler

« Plusieurs personnes ont appelé et prétendaient être des descendants, mais ne pouvaient rien valider, explique-t-elle. Ces gens [les descendants] étaient un peu différents. Ils connaissaient des détails précis. Ils avaient des photos et ils étaient très amicaux et compréhensifs. »

Amanda Kehler dit avoir parlé au téléphone à la petite-nièce d’Earl Sorel. L'homme a également deux petits-neveux. Mme Kehler affirme que tous les descendants souhaitent demeurer anonymes.

« Je sens un rapprochement avec ces familles à présent, parce que j'ai passé beaucoup de temps à les rechercher », ajoute-t-elle.

Selon Mme Kehler, les deux familles de descendants sont d'accord pour envoyer la lettre à un musée.

Elles souhaitent que la missive soit exposée au Centre d’accueil et d'éducation des visiteurs du Mémorial national du Canada à Vimy, en France. Amanda Kehler dit qu'elle avait déjà pris contact avec un membre de l'Armée canadienne pour que cela se produise.

Une lettre aux écritures pâlies.La lettre est datée de mai 1917 et est adressée à Mlle P. Rockford, avenue Manitoba, Selkirk. Son frère Gordon est mort au champ de bataille. Photo : Amanda Kehler

Elle pense que la lettre devrait également être exposée.

« À cause de cette histoire, affirme-t-elle. Ils étaient des amis qui sont allés à la guerre ensemble. Ils vivaient à quelques minutes de distance de l'un l'autre. Ils se sont enrôlés le même jour. La lettre explique comment Gordon a sauvé la vie d’Earl. »

Le corps de Gordon Rochford n'a jamais été retrouvé. Les archives militaires montrent qu'il s'est enrôlé le 2 août 1915 et qu'il s'est embarqué pour la France un an plus tard.

Amanda Kehler a appris qu'Earl Sorel était revenu de la guerre et s'était installé à Winnipeg avec sa mère. Il s'est marié en 1935, mais n'a pas eu d'enfant. Il est décédé en octobre1969.

Manitoba

Histoire