•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pierre Lanthier devient le troisième maire suppléant de Gatineau en 15 mois

Un homme avec des lunettes en entrevue à Radio-Canada
Pierre Lanthier votera contre un changement de zonage dans le secteur du Domaine du Lac. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le conseil municipal de Gatineau a entériné, mardi, la nomination de Pierre Lanthier comme nouveau maire suppléant, quelques semaines après la démotion de Nathalie Lemieux. Du même coup, plusieurs autres conseillers ont accédé à des postes au sein de divers comités et commissions.

Tous les élus présents lors de la réunion du conseil municipal mardi soir ont voté en faveur de la nomination de M. Lanthier comme nouveau maire suppléant.

Marc Carrière, conseiller du district de Masson-Angers, avait toutefois manifesté son désaccord avec cette nomination lors du caucus préparatoire, plus tôt dans la journée.

Ce dernier a soutenu qu’il y avait, selon lui, « quelque chose de nébuleux » avec la nomination d’un troisième maire suppléant en 15 mois.

Nathalie Lemieux avait succédé à Louise Boudrias en novembre, lorsque le mandat de cette dernière n'a pas été renouvelé.

Le conseiller Lanthier, qui représente le district de Bellevue, devra donc céder la présidence de la Commission des loisirs, des sports et du développement communautaire.

Ce sera Martin Lajeunesse, conseiller de Buckingham, qui prendra sa place. D'autres conseillers ont obtenu de nouvelles responsabilités.

C'est le cas de Gilles Chagnon, conseiller du district de Lucerne, qui aura désormais un poste au sein du comité exécutif. Il remplacera Mme Lemieux.

Le conseiller du district du Carrefour-de-l'Hôpital, Gilles Carpentier, hérite quant à lui d’une place au sein de la Commission des arts, de la culture, des lettres et du patrimoine.

Finalement, le conseiller du district Hull-Wright Cédric Tessier remplacera le maire Maxime Pedneaud-Jobin à la Conférence des préfets de l’Outaouais.

Des résidents du Domaine du Lac devront quitter leurs logements illégaux

M. Lanthier était également au coeur d'un autre dossier important mardi : celui des 37 logements illégaux du Domaine du Lac, un développement immobilier dans son district.

Le conseil municipal a rejeté unanimement la demande de modification au règlement de zonage qui aurait permis de garder des maisons bifamiliales à cet endroit. Par conséquent, les résidents qui occupent les habitations illégales devront se trouver un nouveau toit.

Il y a eu malheureusement des agissements qui ont été contre les permis émis, ç'a fait en sorte que ces gens-là ont été floués […] c’est pour cette raison qu’au niveau de la Ville, jusqu’où on peut aller, on va tenter de les aider, se désole M. Lanthier.

Certains résidents de l’endroit ont fait valoir au Comité consultatif d’urbanisme à la fin janvier que le fort volume d’automobiles stationnées dans le voisinage représentait un risque, car celles-ci nuisent à la circulation des véhicules d’urgence.

Ils ont aussi souligné que ces habitations illégales accentuent la pression sur les systèmes d’aqueducs et d’égouts du quartier.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Ottawa-Gatineau

Politique municipale