•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le budget 2019 fait plusieurs heureux, sauf les libéraux

Des documents du budget sont déposés sur le rebord d'une fenêtre.

La ministre des Finances Carole James a présenté un budget équilibré mardi à Victoria en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Marylène Têtu

Radio-Canada

Le budget présenté mardi par le Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Colombie-Britannique fait le bonheur de nombreux groupes qui défendent des causes sociales, environnementales de même que les intérêts de Premières Nations, mais il est toutefois décrié par les libéraux.

Le chef du Parti libéral de la province, Andrew Wilkinson, estime que le gouvernement de John Horgan n’a pas de plan pour vraiment faire de la Colombie-Britannique un endroit meilleur et dénonce les dépenses prévues par les néo-démocrates.

Ils ne font rien pour stimuler l'économie et le morceau le plus important du budget est une allocation familiale qui ne sera pas en vigueur avant un an et demi.

Andrew Wilkinson, chef du Parti libéral
Andrew Wilkinson.

Le chef du Parti libéral de la Colombie-Britannique Andrew Wilkinson réagit au budget du gouvernement le 19 février 2019.

Photo : Radio-Canada

Le Business Council of BC émet également des réserves sur ce budget « qui ne se préoccupe pas suffisamment des vents de face que l’économie devra affronter en raison d’une croissance économique mondiale plus lente ». Il se demande comment la province financera toutes les initiatives annoncées.

Andrew Weaver.

Le chef du Parti vert de la Colombie-Britannique Andrew Weaver réagit au budget provincial le 19 février 2019.

Photo : Radio-Canada

Le Parti vert appuyera le budget

Le Parti Vert d’Andrew Weaver est au contraire satisfait du nouveau budget de la province : « Nous sommes contents du financement lié au plan environnemental Clean BC. C’est un budget qui se concentre sur les gens, sur certaines initiatives pour lesquelles nous avons travaillé fort. Vous attendez un ''mais'', mais il n’y en a pas ».

La formation politique qui détient la balance du pouvoir à l’Assemblée législative entend appuyer ce budget.

Clean BC : un grand pas

La Fondation David Suzuki accueille le plan Clean BC avec une bonne dose d’optimisme. « C’est un plan remarquable » lance Ian Bruce, le directeur des sciences et des politiques pour le groupe environnemental. Il estime qu’il s’agit d’un budget marquant pour la lutte aux changements climatique et la que la Colombie-Britannique se positionne en chef de file en ce domaine.

Une avancée pour la réconciliation

Le grand chef Joseph Hall considère que l’entente pour le partage des revenus tirés des jeux de hasard en avec les Premières Nations et dont des détails ont été révélés dans le budget est importante pour les communautés autochtones de la province.

Il soutient que la province « passe de la parole aux actes » vers la réconciliation et que le ton est positif, contrairement au gouvernement précédent. Il félicite le fait que chaque communauté pourra déterminer comment utiliser les fonds alloués.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique provinciale