•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau contrat de travail pour les médecins ontariens

Un médecin vêtu de son sarrau, avec un stétoscope lui tombant sur les épaules.
Il n’y aura pas de plafond au budget d’honoraires des médecins en vertu de cette entente. Photo: Getty Images / Joe Raedle
Radio-Canada

Un arbitre a accordé mardi aux médecins ontariens un nouveau contrat de quatre ans qui prévoit des augmentations annuelles d’honoraires de 1 % en moyenne pour la durée du contrat.

L'arbitre William Kaplan note que la dernière hausse remonte à 2011.

Il n'a pas établi de maximum au budget global des honoraires des médecins qui est présentement de 12 milliards de dollars.

Un groupe de travail sera toutefois mis sur pied pour se pencher sur l'utilisation abusive de certains services médicaux, comme les examens diagnostiques, et la facturation excessive.

L'objectif est de réaliser des économies de 100 millions de dollars entre le 1er juin et le 31 mars 2020. L'année suivante, l'objectif sera une réduction de 360 millions de dollars.

Dans une déclaration écrite, la ministre de la Santé et des Soins de longue Christine Elliott a déclaré que le gouvernement provincial respecte la décision du conseil d'arbitrage et est d'avis que la décision est raisonnable. Elle ajoute que la province a obtenu certaines choses et que l'Association médicale, qui représente les médecins, en a obtenu d'autres.

Les médecins avaient rejeté en 2016 une offre de la province qui aurait mené à une augmentation du budget global d'honoraires d'un milliard de dollars.

Cette entente aurait toutefois entraîné une réduction de 200 millions de dollars des montants versés pour certains services.

Avec les informations de La Presse canadienne

Toronto

Médecine