•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

158 truies sont mortes à la suite de l'effondrement de la maternité porcine de Béarn

Une ouverture béante est visible dans la toiture.
Le toit de la ferme a cédé sous le poids de la neige Photo: Radio-Canada / Tanya Neveu
Tanya Neveu

L'effondrement d'une partie de la toiture de la maternité porcine de Béarn a coûté la vie à 158 truies, a confirmé la direction d'Olymel mardi.

Un huitième (1/8) de la toiture s'est effondré dans la nuit de vendredi à samedi, touchant la section de la stabulation libre, l'endroit où les truies peuvent circuler dans des aires ouvertes.

Au total, 1050 truies ont été relocalisées à Saint-Eugène-de-Guigues et dans la quarantaine de Laverlochère, des municipalités voisines.

À lire aussi: Une partie du toit de la maternité porcine à Béarn s'effondre

Un modèle, quatre maternités

Rappelons que les quatre maternités porcines du Témiscamingue ont été construites de la même façon, suivant le même plan.

Une enquête est en cours afin de connaître les causes exactes de l'effondrement.

Olymel affirme que la structure affectée sera reconstruite tout en maintenant les conditions de biosécurité.

Abitibi–Témiscamingue

Faits divers