•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestations étudiantes : « Lavez-leur la langue avec du savon », dit Doug Ford

Un homme.
Doug Ford n'a pas appréciée les commentaires des manifestants Photo: La Presse canadienne / Nathan Denette
Radio-Canada

Des manifestants ont profité de la reprise des travaux à Queen's Park pour signifier leur désaccord avec la décision du gouvernement de Doug Ford de couper les bourses d'étude dans la province.

Une poignée d’étudiants s’est installée dans la tribune du public et, une fois les travaux débutés, ont scandé des slogans. Un des manifestants a invectivé directement le premier ministre, utilisant du même coup des mots salaces pour faire valoir son point.

Une fois les manifestants expulsés, le premier ministre a déclaré : « Lavez-leur la langue avec du savon, c’est ce qu’on devrait faire, parce que c’est gênant. »

Il a ensuite accusé l’opposition officielle d’être leur source d’inspiration. « C'est comme ça qu'ils élèvent nos enfants, avec une bouche sale », a-t-il dit.

L'accès à l'éducation en jeu

Cet affrontement survient quelques semaines après que le gouvernement progressiste-conservateur eut annoncé qu'il transformait les bourses utilisées pour couvrir les droits de scolarité en prêts. Le gouvernement a également annoncé une réduction de 10 % des droits de scolarité.

Les étudiants rassemblés devant l'assemblée législative mardi ont déclaré que les changements augmenteraient l'endettement des étudiants et limiteraient l'accès à l'enseignement supérieur.

Gros plan sur une jeune qui souritNour Alideeb, présidente de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants en Ontario. Photo : CBC

« Nous, les étudiants, défendrons l'accès à l'éducation », a déclaré Nour Alideeb, présidente de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants de l'Ontario. « Les plans du gouvernement visant à réduire le RAFEO (...) ont dévasté des étudiants et des familles partout au pays. »

La Fédération des enseignantes et des enseignants de l'élémentaire de l'Ontario et le Syndicat des employés du secteur public ontarien se sont joints aux élèves pour demander l'annulation des changements prévus.

La ministre de la Formation, des Collèges et Universités, Merrilee Fullerton, a déclaré qu'elle respectait le droit des étudiants de manifester sur le terrain à l'extérieur du bâtiment, tout en critiquant ceux qui avaient perturbé la session législative plus tôt dans la journée.

« En Chambre, je pense que nous devons faire preuve de respect », a-t-elle déclaré. « Les gens peuvent s’exprimer dehors s'ils le souhaitent, mais doivent respecter les processus au sein de la Chambre. »

La chef du NPD ontarien Andrea Horwath La cheffe du NPD ontarien Andrea Horwath Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

La semaine dernière, M. Ford a déclaré que les manifestations étudiantes organisées étaient du « Marxisme insensé et fou » dans un courriel réclamant des dons de ses supporters.

Selon la cheffe du NPD, Andrea Horwath, la réaction du premier ministre à la manifestation démontre qu’il se croit au-dessus de tout. « M. Ford n'aime pas être tenu responsable », a-t-elle déclaré. « Il pense qu'il est le roi de l'Ontario. Eh bien, il n'est pas le roi de l'Ontario. »

Toronto

Politique provinciale