•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le permis pour véhicule lourd est populaire à l'approche des nouvelles normes de formation

Un homme au volant d'un semi-remorque à droite, il porte une veste orange. Une femme est assise sur le siège du passager, elle porte une veste similaire.
L'équipe de l'émission « Marketplace » a réalisé des tests entourant la sécurité au volant d'un camion semi-remorque. Depuis la diffusion du reportage, la Saskatchewan a annoncé que la formation des camionneurs allait devenir obligatoire. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le nombre de personnes ayant effectué le test pour obtenir un permis de classe 1 pour véhicule lourd a presque triplé en Saskatchewan, selon la Société d'assurances de la province (SGI).

D’après ses données, 1453 personnes ont passé le test de classe 1 entre le 4 décembre 2018 et le 19 février 2019. Un an auparavant, au cours de la même période, ce nombre était de 464.

En décembre, la province a annoncé qu'elle imposera à compter du 15 mars une formation de 121,5 heures à tout futur camionneur.

Cette décision est survenue après la tragédie routière du 6 avril 2018, qui a fait 16 morts et 13 blessés. La collision entre l'autocar de l'équipe de hockey junior des Broncos de Humboldt et un camion semi-remorque a relancé le débat concernant les normes de formation pour permis de conduite de poids lourd au pays.

À partir du 15 mars, toute personne voulant un permis de classe 1 en Saskatchewan devra effectuer 121,5 heures de formation en salle de classe et derrière le volant d'un semi-remorque. La province souhaite aussi rendre le test final plus rigoureux.

La SGI s'attend à un plus grand nombre de demandes pour les tests de classe 1 avant la date du 15 mars et que, pour cette raison, elle a confié la tâche à un plus grand nombre d'employés.

Saskatchewan

Transports