•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le fédéral invité à contribuer au financement du train de passagers Polar Bear Express

Le Northlander en 1977, lorsque les voyages de jour ont commencé

Le train de passagers Northlander a été aboli en 2012.

Photo : CTON

Radio-Canada

Le Réseau ferroviaire du Nord et de l'Est de l'Ontario (NEORN) propose que le gouvernement fédéral paie au moins une partie du coût du service de train de passagers Polar Bear Express, qui relie Cochrane et Moosonee, puisque cette ligne de chemin de fer se qualifierait dans le cadre du programme de contributions pour les services ferroviaires pour les voyageurs des régions isolées.

L’organisme indique qu’au moins une partie des 17 millions de dollars déboursés par le gouvernement provincial pour le service Polar Bear Express pourrait ainsi être réaffectée vers d’autres services de trains de passagers dans le Nord.

Si [le gouvernement ontarien] peut avoir cet argent du fédéral, peut-être que ça peut aider à développer les services entre Cochrane et Hearst de même que de North Bay à Sault-Ste-Marie, affirme Linda Savory-Gordon du NEORN.

Linda Savory-Gordon est porte-parole de la Coalition pour les trains de passagers Algoma.

La Coalition pour les trains de passagers Algoma milite depuis des années en faveur du retour de ce moyen de déplacement dans le Nord de la province.

Photo : Radio-Canada / Justine Cohendet

Mme Savory-Gordon rappelle que le NEORN propose d'établir un circuit ferroviaire dans Nord, qui comprendrait aussi le rétablissement du service de train de passagers Algoma, entre Sault-Sainte-Marie et Hearst, qui a été supprimé en 2015.

Ce circuit avait été proposé lors d’un sommet sur le transport ferroviaire tenu à Sault-Sainte-Marie au printemps 2018.

Selon ses défenseurs, le retour de services de train de passagers contribuerait au développement économique et touristique du Nord et fournirait un moyen de transport efficace et sécuritaire pour ses résidents.

Optimisme à l'approche du budget

Avec la présentation du premier budget du gouvernement de Doug Ford, le Réseau ferroviaire du Nord et de l'Est de l'Ontario (NEORN) fait pression pour que le Parti progressiste-conservateur tienne sa promesse électorale d’investir 45 millions de dollars pour rétablir le train d’Ontario Northland, qui reliait Cochrane à Toronto avant son abolition en 2012.

Linda Savory-Gordon souligne que le député conservateur de Nipissing et ministre des Finances de l’Ontario, Vic Fedeli, ainsi que le député néo-démocrate de Timiskaming-Cochrane, John Vanthof, se montrent tous deux en faveur du retour du Northlander.

C'est très bon quand l'opposition officielle est en accord avec le parti au pouvoir. C'est pour ça que nous sommes optimistes.

Linda Savory-Gordon, représentante du Northeastern Ontario Rail Network

Le député Vanthof a récemment réitéré son souhait de voir le rétablissement du Northlander, malgré l’annonce qu’un autre groupe de défense du service suspendait son projet d’élaboration d’un plan conceptuel.

Nord de l'Ontario

Transports