•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Portrait des quatre principaux candidats à l'élection partielle de Burnaby-Sud

Une femme tient un drapeau canadien dans sa main.
L'élection partielle de Burnaby-Sud est prévue le 25 février 2019. Photo: La Presse canadienne / Mark Blinch
Radio-Canada

Le verdict de l'élection partielle fédérale dans la circonscription de Burnaby-Sud, en Colombie-Britannique, tombera le 25 février. Parmi les six candidats, trois représentent les principaux partis du pays, et une, le Parti populaire du Canada, fondé cet automne.

Le candidat libéral

Le candidat du Parti libéral, Richard Lee, a commencé sa campagne après avoir pris la place de la démissionnaire Karen Wang, qui a dû renoncer à se présenter à la fin du mois de janvier.

Richard Lee parle dans le micro d'un casque radio dans un studio de CBCRichard Lee, candidat du Parti libéral Photo : Radio-Canada


Richard Lee a vécu 34 ans à Burnaby, où il a été député de Burnaby-Nord pendant 16 ans.

J’ai fondé une famille ici. J’ai été là longtemps et je suis capable de continuer à servir la communauté.

Richard Lee

Il veut se concentrer sur la création d’emploi, le logement abordable, les transports et les programmes familiaux, s’il est élu.

Le candidat conservateur

Le candidat du Parti conservateur, Jay Shin, affirme avoir de bons souvenirs de son enfance à Burnaby et qu’il est heureux d’y avoir élevé ses enfants.

L’avocat de formation admet qu’il a peu d'expérience en politique.

Jay Shin parle au micro d'un casque radio dans un studio de CBCJay Shin, candidat du Parti conservateur Photo : Radio-Canada

« Après avoir vécu 44 ans au Canada, j’ai senti qu’il était important de rendre quelque chose à ce pays qui m’a tant donné », déclare-t-il.

Selon lui, le projet d'agrandissement du pipeline Trans Mountain est le moyen le plus sûr et le plus efficace de transporter du pétrole, mais il n'appuie pas la décision de Justin Trudeau.

Je pense que le choix est clair. Nous sommes le seul parti qui peut apporter un changement positif. Je suis le seul candidat qui peut vraiment se concentrer sur ce dont a besoin Burnaby-Sud.

Jay Shin

Le candidat néo-démocrate

Pour le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, cette élection est l’occasion de faire une première entrée au Parlement.

Jagmeet Singh est assis dans un studio radio de CBC. Il parle avec l'animatrice devant une table rouge et un verre d'eau.Jagmeet Singh, chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) et candidat néo-démocrate pour Burnaby-Sud Photo : Radio-Canada

Jagmeet Singh a déjà exprimé son choix lors du vote par anticipation et il a bon espoir.

« J'ai vraiment le sentiment que les gens sont déçus », a déclaré M. Singh. « Ils avaient des espoirs concernant le gouvernement libéral et beaucoup de ces espoirs ont été anéantis. »

Le chef du NPD veut se concentrer sur la crise du logement et investir dans des infrastructures d'énergie verte.

La candidate du Parti populaire

Laura-Lynn Thompson, connue pour avoir été une ancienne coanimatrice de l'émission télévisée chrétienne The 700 Club, est la candidate du jeune Parti populaire du Canada.

Je pense que les conservateurs sont devenus des centristes. Ils ont perdu l’engagement des gens ordinaires.

Laura-Lynn Thompson

La candidate souhaite faire abolir le projet de loi C-16, destiné à protéger les droits des transgenres.

Laura-Lynn Thompson parle au micro de l'émission de radio de CBC assise devant une table rouge.Laura-Lynn Thompson, candidate du Parti populaire du Canada Photo : Radio-Canada

Elle a également déclaré qu'elle souhaitait mettre fin à la motion fédérale M103, qui condamne l'islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique fédérale