•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mason Graphite reçoit ses derniers broyeurs

Sur un chariot élévateur, au dessus d'un énorme cylindre, deux hommes guident l'attache d'une grue pour l'accrocher aux cordes du cylindre afin de le soulever.
Des travailleurs accrochent à une grue un des derniers broyeurs de la compagnie Mason Graphite arrivé à Baie-Comeau Photo: Radio-Canada / Martin Toulgoat
Radio-Canada

Les deux derniers broyeurs de la compagnie Mason Graphite seront livrés aujourd'hui à Baie-Comeau.

La compagnie minière entrepose déjà à Baie-Comeau quatre autres broyeurs qui font partie du projet de mine du Lac Guéret.

Ces appareils imposants serviront à extraire le graphite de la roche. Chaque broyeur pèse 16 000 kilogrammes.

La teneur d'alimentation en moyenne, sur les 25 premières années d'opération, va être à 28 % de graphite dans la roche. C'est donc dire qu'il y a 72 % qui ne sera pas du graphite, donc qu'il faudra libérer.

Benoît Gascon, président de Mason Graphite
Sur un camion remorque, un énorme cylindre sur lequel on voit le nom de la compagnie Mason Graphite.Un des derniers broyeurs de la compagnie Mason Graphite arrivé à Baie-Comeau Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

L'arrivée des broyeurs de Mason Graphite précède de plusieurs mois le début des activités au parc industriel Jean-Noël Tessier.

L'échéancier du projet de mine de Mason Graphite prévoit que les broyeurs entreront en fonction en 2020. Lors du démarrage de l'usine, ces broyeurs pourront être immédiatement transférés dans les installations. Ils sont prêts. Il n'y a pas de délai de livraison. [...] C'est vraiment à côté, alors on élimine des incertitudes, se réjouit le président de Mason Graphite, Benoît Gascon.

Côte-Nord

Industrie minière