•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La manifestation des camionneurs propipelines est terminée, mais se pousuivra mercredi

Plusieurs personnes dans une rue devant le parlement canadien
Des policiers et des manifestants lors du 19 février 2019 Photo: Radio-Canada / Josée Guérin
Radio-Canada

Les camionneurs propipelines, qui ont pris d'assaut la rue Wellington devant la colline du Parlement mardi, à Ottawa, ont mis fin à leur démonstration publique. Ils seront de retour demain pour une deuxième journée de manifestation.

Les camionneurs reprendront leurs activités au même endroit mercredi à 11 h. Ils demeureront sur place jusque vers 3 h 30, heure à laquelle ils prévoient quitter les lieux pour retourner dans leurs villes respectives.

Des dizaines de véhicules en provenance de l'Alberta, auquel d'autres résidents en colère du reste du pays se sont joints, sont arrivés à Ottawa mardi matin pour une grande manifestation contre les politiques environnementales du gouvernement Trudeau.

Le convoi s'est mis en branle à Red Deer, en Alberta, le jour de la Saint-Valentin, et s'est dirigé vers Ottawa en faisant quelques arrêts pour diffuser son message.

Un camion sur la rue Wellington.Agrandir l’imageUn camion qui affiche son opposition à la taxe sur le carbone. Photo : Radio-Canada / Pascal Gervais

Impact sur les transports

La manifestation ambulante a perturbé la circulation de la rue Wellington et des rues environnantes. Pour éviter le convoi de camions, OC Transpo et la Société de transport de l'Outaouais (STO) ont modifié plusieurs trajets d'autobus.

Les autobus de la STO n'ont pas desservi les arrêts du centre-ville, entre 9 h 30 et 15 h, lors de la manifestation. Les débarquements se font fait aux arrêts Wellington/Lyon et Rideau/Waller, en direction d'Ottawa. Seuls les arrêts temporaires de la rue Rideau près du supermarché Metro et à la Cour suprême ont été desservis en direction de Gatineau.

Une carte avec des flèches qui indiquent les deux seuls arrêts desservis par la STO mardi.STO : les débarquements se feront aux arrêts Wellington/Lyon et Rideau/Waller, en direction Ottawa. Seuls les arrêts temporaires de la rue Rideau près du supermarché Metro et à la Cour suprême seront desservis en direction Gatineau. Photo : Gracieuseté Société de transport de l'Outaouais

Le service d'autobus d'OC Transpo le long de la rue Wellington a été déplacé vers la rue Queen mardi. Le circuit 12 a commencé son service à partir des rues Metcalfe et Queen.

Mercredi, au deuxième jour de la manifestation, le scénario demeurera identique pour OC Transpo et la STO.

Un camionnette dans les manifestations sur la rue Wellington.Une camionnette sur laquelle on peut lire : « Trudeau doit partir », « construire des oléoducs » ou encore « pas de taxe carbone ». Photo : Radio-Canada / Pascal Gervais

Présence policière

Le Service de police d'Ottawa (SPO) et le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) étaient présents aux abords de la manifestation.

Plusieurs manifestants

Un manifestant devant la tour de la Paix.Un manifestant tient une pancarte sur laquelle on peut lire : « liberté, liberté d'expression, capitalisme ». Photo : Radio-Canada / Pascal Gervais

Des manifestants dans la rue Wellington.Des manifestants s’opposent notamment à la taxe carbone, au Pacte mondial sur les migrations et au projet de loi C-69. Photo : Radio-Canada / Pascal Gervais

Un manifestant devant le parlement.Un manifestant exhorte le gouvernent Trudeau de construire le pipeline. Photo : Radio-Canada / Pascal Gervais

Des camions alignés dans une rue avec un homme brandissant les bras.Un manifestant arrive sur la colline du Parlement, à Ottawa. Photo : Reuters / Chris Wattie

Ottawa-Gatineau

Politique fédérale