•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dame nature permet la reprise du service de l'Apollo mardi

Deux navires se trouvent dans les eaux glacées d'un fleuve. Il s'agit d'un traversier et d'un brise-glace dans le fleuve Saint-Laurent en plein mois de février.
L'Apollo et le brise-glace Des Groseilliers de la Garde côtière canadienne Photo: Radio-Canada / Luc Paradis
Radio-Canada

Le navire Apollo a effectué sa première traversée entre Matane et Baie-Comeau depuis samedi. L'intervention du brise-glace Des Groseilliers de la Garde côtière canadienne et un coup de pouce de dame nature ont permis d'assurer la liaison entre les deux rives mardi.

Le traversier avait été contraint de rester à quai dimanche et lundi en raison de l'épais couvert de glace présent sur le fleuve au large de Matane.

Le porte-parole de la Société des traversiers du Québec (STQ), Alexandre Lavoie, se dit agréablement surpris. Pour une des rares fois cet hiver, les conditions ont joué en notre faveur, se réjouit-il.

La marée et le vent ont poussé les glaces vers le large et le brise-glace a réussi à compléter le travail.

Alexandre Lavoie, porte-parole de la STQ
Deux navires naviguent dans les eaux glacées d'un fleuve. Il s'agit d'un traversier et d'un brise-glace dans le fleuve Saint-Laurent. Le navire Apollo et le brise-glace Des Groseilliers de la Garde côtière canadienne Photo : Radio-Canada / Luc Paradis

Selon la Garde côtière canadienne, le brise-glace lourd envoyé en renfort à Matane y restera pour toute la semaine. Il va rester dans le coin pour nous aider dans cette période où les glaces sont plus difficiles, soutient M. Lavoie.

Selon la gestionnaire nationale par intérim du programme de déglaçage et des opérations arctiques de la Garde côtière canadienne, Isabelle Pelchat, la présence du brise-glace lourd sera encore nécessaire dans la région au cours des prochains jours. Présentement, on voit une belle bande de glace à plus ou moins cinq milles de la côte, dit-elle.

Selon Mme Pelchat, des brises-glaces ont dû intervenir dans le secteur de Matane plus fréquemment cet hiver que dans les dernières années.

On voit un navire dans les eaux glacées d'un fleuve. Il est entouré de plaques de glaces. Il s'agit d'un brise-glace de la Garde côtière canadienne. Le brise-glace Des Groseilliers à Matane Photo : Radio-Canada / Luc Paradis

Le printemps approche tranquillement, donc on a bon espoir que la glace se résorbe dans les prochaines semaines.

Alexandre Lavoie, porte-parole de la STQ

L'Apollo devrait effectuer une deuxième traversée à 13 h 30, de Baie-Comeau vers Matane.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports