•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Val-d’Or songe à permettre l’élevage d’abeilles

Le chaud soleil de la fin avril a poussé la reine de cette ruche à pondre ses premiers oeufs. On aperçoit des alvéoles pleins de couvain.

Le conseil municipal a décliné une demande de changement de zonage pour un projet d'apiculture en milieu urbain, mais s'est engagé à réfléchir à la question. (archives)

Photo : Radio-Canada / David Chabot

Thomas Deshaies

Bien que le conseil municipal ait rejeté une demande de modification de zonage lundi soir pour permettre l'installation de deux ruches en milieu urbain, les élus promettent d'entamer une réflexion sur le sujet.

Une demande avait été déposée par les représentants de la mine Goldex pour l’installation d’une ruche sur le terrain de la mine. Il y avait un risque que les abeilles quittent la ruche en essaim [pour coloniser un autre secteur], explique M. Corbeil.

La proximité avec la route 117 et les vibrations occasionnées par l’exploitation de la mine auraient pu occasionner une telle situation, selon les élus.

On pense que ce n’était pas l’endroit le plus approprié pour le faire, précise M. Corbeil.

Le conseil municipal souhaite toutefois amorcer une réflexion afin d’évaluer si d’autres secteurs de la municipalité pourraient être plus propices pour ce type de projet. On va se pencher sur d’autres endroits en ville où on pourrait procéder à l’apiculture, conclut M. Corbeil.

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale