•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sept enfants d'une famille syrienne meurent dans un incendie à Halifax

Cinq des sept enfants de la famille Barho, sur une photo dont on ignore la date. Photo: Facebook : Ummah Masjid And Community Center
Radio-Canada

Sept enfants d'une même famille sont morts dans l'incendie qui s'est déclaré dans une maison à Halifax, en Nouvelle-Écosse, la nuit dernière, ont confirmé les autorités locales.

Selon des membres de la communauté syrienne d'Halifax, il s'agirait d'une famille de réfugiés syriens. Le plus jeune des sept enfants était âgé de 4 mois et le plus vieux, de 14 ans, selon l'imam de la famille, qui a publié une note sur la page Facebook de la mosquée Ummah Masjid And Community Center.

Ebraheim et Kawthar Barho sont arrivés en Nouvelle-Écosse avec leurs enfants en septembre 2017. Ils ont emménagé dans la maison qui a été détruite par les flammes l'été dernier.

La mosquée fréquentée par la famille a identifié les victimes :

  • Abdullah, 4 mois
  • Rana, 3 ans
  • Hala, 4 ans
  • Ghala, 8 ans
  • Mohammed, 10 ans
  • Rola, 12 ans
  • Ahmed, 14 ans

Les services d’urgence sont intervenus dans la nuit, promenade Quartz, dans la communauté de Spryfield, peu avant 1 h.

Des images de l'incendie qui a coûté la vie à sept enfants à Halifax

Le service policier municipal confirme qu’un homme et une femme ont été transportés à l’hôpital. L’homme est grièvement blessé, mais les blessures de la femme ne mettent pas sa vie en danger. Par respect pour la famille, les autorités ne peuvent confirmer s'il s'agit des parents des sept enfants pour l'instant, a déclaré le porte-parole de la Police régionale d'Halifax, John MacLeod, lors d'un point de presse.

Selon le chef des pompiers, Dave Meldrum, il est encore trop tôt pour connaître la cause de l'incendie. Une enquête est en cours, avec l'aide de la police.

Les autorités ont fait un point de presse mardi à 13 h pour informer les médias de comment avance l'enquête. Au centre, le chef des pompiers du service d'incendie d'Halifax, Dave Meldrum, accompagné, à gauche, du porte-parole de la Police régionale d'Halifax, John MacLeod. Photo : Radio-Canada

Une tragédie pour la communauté

Une voisine, Danielle Burt, affirme que la maison abritait une famille formée d'un couple et de sept enfants. Ces derniers étaient de bons amis de ses propres enfants, souligne-t-elle.

Mme Burt explique qu’elle s’est levée en entendant un grand bruit suivi des cris d’une femme. Elle a regardé par la fenêtre et constaté que des flammes sortaient de la maison par l’arrière. L'incendie progressait très vite, ajoute-t-elle, et elle a appelé le service d'urgence 911.

Il est trop tôt pour savoir si des événements seront organisés en hommage aux victimes et en appuie à la famille. L'imam a toutefois ajouté dans sa publication que les funérailles des enfants auront lieu mercredi ou jeudi.

La mère est dans un très mauvais état émotionnellement et le père est encore dans un état critique, précise l’imam de la mosquée Al-Barakah, Ibrahim Al-Shanti. Nous sommes tous en choc.

Ils commençaient leur vie ici et ils étaient pleins d’espoir, mais la vie ne leur a pas donné de chance.

Ibrahim Al-Shanti, imam de la mosquée Al-Barakah

M. Al-Shanti parle d’une famille aimable qui fréquentait la mosquée de temps en temps. C’était une famille très gentille avec des enfants adorables.

Les pompiers ont éteint le feu assez rapidement, mais les dommages étaient déjà faits.Les pompiers ont reçu plusieurs appels concernant l'incendie qui a tué sept enfants d'une même famille à Halifax. Photo : CBC / Brett Ruskin

Les pompiers qui en feront la demande pourront avoir accès à des professionnels : C'est très difficile pour eux, ils sont formés pour que leurs gestes comptent. La perte d'une vie est très difficile, indique leur chef, Dave Meldrum.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a réagi à la tragédie sur Twitter.

Même son de cloche du côté du chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer.

Avec les informations de CBC News

Nouvelle-Écosse

Incendie