•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amoncellement de neige en milieu de rue à Val-d’Or : un appel à la prudence

Une voiture et une camionnette sont entrés en collision, l'hiver.
Deux accrochages sont survenus en quelques minutes lundi à Val-d'Or près d'un amoncellement de neige au centre de la chaussée qui bloquait la vue aux conducteurs. Photo: Radio-Canada / Mélanie Picard
Thomas Deshaies

Un accident est survenu à Val-d'Or lundi et la mauvaise visibilité en raison de l'amoncellement de neige en milieu de rue pourrait être en cause. Le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil, invite les citoyens à redoubler de prudence et assure que la Ville déploie tous les efforts pour dégager les rues.

Le déneigement de plusieurs rues à Val-d’Or s’effectue par le regroupement de la neige au centre de la rue, avant de la ramasser et de la transporter jusqu’aux dépôts à neige.

Les précipitations importantes des dernières semaines ont pu occasionner des amoncellements importants et d’une hauteur considérable, ce qui peut nuire à la visibilité des automobilistes.

Le maire de Val-d’Or, Pierre Corbeil, a invité les citoyens à adapter leur conduite lors d’une entrevue accordée en marge de la séance du conseil municipal de lundi. Il faut être prudent aux intersections, redoubler de prudence, affirme-t-il. Il y a eu plusieurs précipitations rapprochées et des quantités de neige très importantes, ce qui fait que ce qu’on gère est de dimension plus grande qu’à l’habitude.

La Ville redouble d’efforts pour dégager rapidement les rues, souligne M. Corbeil. Tous nos équipements, tout notre personnel est à l’œuvre puis on fait le maximum dans les circonstances, tranche-t-il. On le fait même avec des équipes de jour, de soir, les fins de semaine, des heures supplémentaires et de l’équipement qu’on loue du secteur privé.

Voie d’évitement demandée

Lors de cette même séance du conseil municipal, les élus ont adopté une résolution pour réclamer au ministère des Transports d’aménager une voie d’évitement à l’intersection de la route 111 et des Chemins du Pont-Champagne et de Saint-Edmond.

Les élus jugent cette intersection dangereuse. On voudrait qu’il y ait l’aménagement de voies d’évitement parce qu’on pense que les risques de collisions sont assez élevés, souligne M. Corbeil.

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale