•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine à Washington

Le drapeau de la République de Chine flottent aux côtés de celui des États-Unis, à Washington.

Les discussions vont d'abord se dérouler entre numéros 2, avant que les négociations ne reprennent entre ministres jeudi, a indiqué la Maison-Blanche.

Photo : Reuters / Hyungwon Kang

Agence France-Presse

Les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine, qui doivent mettre fin à la guerre des tarifs douaniers déclenchée par Donald Trump, vont reprendre mardi dans la capitale américaine, a annoncé la Maison-Blanche dans un communiqué lundi soir.

Les discussions vont d'abord se dérouler entre numéros 2, avant que les négociations ne reprennent entre ministres jeudi, a indiqué la Maison-Blanche.

Vendredi, Donald Trump avait évoqué la possibilité d'étendre au-delà du 1er mars la trêve commerciale négociée avec son homologue chinois Xi Jinping lors d'un sommet fin novembre à Buenos Aires.

Les États-Unis avaient menacé de faire passer le 1er mars de 10 à 25 % les droits de douane sur des produits chinois représentant 200 milliards de dollars d'importations annuelles si aucun accord n'était trouvé avec Pékin

La première partie des discussions à Washington se tiendra sous la houlette de Jeffrey Gerrish, l'adjoint au secrétaire américain au Commerce extérieur Robert Lighthizer. Ce dernier sera pour sa part à la tête de la délégation ministérielle.

Cette délégation américaine comptera également Steven Mnuchin, le secrétaire américain au Trésor, deux conseillers du président, Larry Kudlow et Peter Navarro, et le secrétaire au Commerce Wilbur Ross.

Côté chinois, les négociations à haut niveau seront menées par le vice-premier ministre Liu He, a indiqué mardi le ministère du Commerce dans un communiqué, précisant qu'elles se tiendront jeudi et vendredi.

Des négociations au même format s'étaient déroulées la semaine précédente à Pékin et achevées par une rencontre de MM. Lighthizer et Mnuchin avec le président Xi Jinping.

Les deux parties avaient fait état de progrès. Mais elles avaient aussi reconnu que des questions « très difficiles » restaient en suspens.

Des travailleurs regardent un cargo s'approcher d'un terminal au port de Qingdao dans le Shandong.

L'idée de supprimer tout ou une partie des tarifs douaniers imposés ces derniers mois sur plus de 250 milliards de dollars de biens importés de Chine a été avancée par le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.

Photo : Reuters / China Stringer Network

Dans un communiqué lundi, la Maison-Blanche avait rappelé que les États-Unis exigeaient des changements structurels de Pékin, ce qui en langage diplomatique signifie notamment l'arrêt du transfert imposé de technologies, le respect des droits de propriété intellectuelle, la fin du piratage informatique et la levée de barrières non tarifaires comme les subventions publiques.

Washington souhaite aussi que Pékin fasse en sorte de réduire son énorme excédent commercial avec les États-Unis en achetant plus de produits aux États-Unis, notamment agricoles.

Donald Trump entend rencontrer de nouveau son homologue Xi Jinping, après les réunions à Washington cette semaine, pour « régler en tête-à-tête directement les problèmes qui subsistent ».

Économie

International